La Côte d’Ivoire adopte un plan de réforme de son système d’enseignement...

La Côte d’Ivoire adopte un plan de réforme de son système d’enseignement technique et professionnel évalué à 900 millions $

63
SHARE

Le gouvernement ivoirien a adopté récemment un plan stratégique de réforme de son système d’enseignement technique et de formation professionnelle sur la période 2016-2020. D’un cout global évalué à 565 milliards de Fcfa (environ 898 millions $), ce plan nécessitera, selon le gouvernement ivoirien, la mobilisation de financements complémentaires, en plus des ressources qui seront dégagés par l’Etat de Côte d’Ivoire.

A l’effet donc de mobiliser ces ressources complémentaires, une table ronde des bailleurs sera organisée prochainement. Toutefois, la date et les montants des financements attendus à l’issue de cette table ronde n’ont pas été précisés.

Pour le gouvernement ivoirien, « ce plan stratégique de réforme vise essentiellement à harmoniser le système éducation-formation, à accroître l’accessibilité du dispositif de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ». Mais aussi à améliorer la qualité des formations, à renforcer le partenariat Ecole/Entreprise, et à développer en conséquence l’employabilité des apprenants, tout en garantissant la qualité de la gouvernance du système.

Ainsi, selon ce plan de réforme consulté par Ecofin, le gouvernement ivoirien entend, entre autres, renforcer les équipements techniques et pédagogiques des lycées techniques. Il prévoit également la construction de huit (8) nouveaux lycées techniques et le recrutement de 153 enseignants.

Concernant la formation professionnelle, il sera question de réhabiliter et d’équiper les centres de formation professionnelle existant dans le pays. En plus de la construction de nouvelles infrastructures, notamment : 10 antennes régionales de l'Agence nationale de la formation professionnelle (AGEFOP) ; 6 ateliers d'application et de production ; 4 centres sectoriels (mines, agriculture, transport, automobiles) ; le lycée professionnel hôtelier de Yamoussoukro ; et le centre de formation des apprentis aux métiers du bâtiment à Bouaké.

A noter que le système formation professionnelle en Côte d’Ivoire s’appuie sur 59 établissements publics et 245 établissements et cabinets privés de formation agréés par l’Etat en 2014/2015.

Les structures publiques sont composés de 10 unités mobiles de formation, 3 ateliers d’application et de production, 11 lycées professionnels, 31 centres de formation professionnelle, 11 centres de perfectionnement aux différents métiers et 6 collèges d’enseignement technique. Les programmes de formation couvrent 96 spécialités, dont 14 tertiaires et 56 industrielles, reparties en 13 filières.

Plus de la moitié des effectifs se retrouvent dans les filières tertiaires avec 57,2% en 2014, tandis que les formations agricoles ne concernent que 0,1% des apprenants.

B.K


Africatime CI

Commentaires

commentaires