Infrastructures de base: plus de 40 milliards de FCFA investis par le...

Infrastructures de base: plus de 40 milliards de FCFA investis par le Conseil Café-cacao en ans

29
SHARE

Bangolo (Côte d’Ivoire) - La directrice générale du Conseil Café-cacao Massandjé Touré-Litsé a révélé, jeudi, à Bangolo (ouest ivoirien) que sa structure en quatre ans a investi un peu plus de 40 milliards de FCFA dans les infrastructures sociales de base.

Il s’agit de la réhabilitation et de l’entretien des pistes, de la construction et de l’équipement des infrastructures socio-éducatives. Cet investissement à travers le Fonds d’investissement en milieu rural (FIMR) vise, selon la Directrice de ce Conseil à « améliorer les conditions et le cadre de vie des producteurs et de leur communauté ».

« La construction de salles de classes, de logements de maîtres, de cantines scolaires, de l’équipement des écoles, des dons en fourniture et de la distribution de kits scolaires », sont entre autres les actions menées dans le secteur de l’éducation où plus de 4 milliards de FCFA ont été dégagés, a expliqué Massandjé Touré-Litse qui s’exprimait lors de la remise officielle des clés de l’école primaire publique Magic System au gouvernement ivoirien, fruit d’un partenariat avec la Fondation Magic System. L’ouvrage a couté 50 millions de FCFA.

Encourageant ses actions, la ministre de l’éducation nationale, Kandia Camara a soutenu que « la formation est la première condition de l’essor de notre agriculture ».
Le président de la Fondation Magic System , lead vocal du groupe musical du même nom a à cette occasion promis que les actions en faveur de l’éducation vont se poursuivre.

« Notre objectif est atteint, nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin », a déclaré Salif Traoré dit A’Salfo qui a annoncé la construction d’une école l’année prochaine à Séguéla (Nord-Ouest ivoirien) et de cinq bibliothèques dans les écoles Magic System dont un à Wongbae (Bangolo) en 2018.

La Fondation Magic System créée par le groupe Magic System a été reconnue association d’utilité publique par le gouvernement ivoirien en décembre 2015 de même que les Fondations Didier Drogba et Mayama. Ce statut d’Association d’utilité publique a été conféré à ces Fondations pour leurs actions en faveur du développement social, économique et humain en Côte d’Ivoire.

SY/ls/APA

abidjan.net

Commentaires

commentaires