Grogne des fonctionnaires en Côte d’Ivoire: les négociations se poursuivent

Grogne des fonctionnaires en Côte d’Ivoire: les négociations se poursuivent

273
SHARE

A Abidjan, huit ministres du gouvernement ivoirien ont rencontré jeudi et rencontrent à nouveau ce vendredi les organisations syndicales représentant la fonction publique. Les fonctionnaires sont en grève depuis une semaine dans l'administration, l'éducation ou le secteur médical pour obtenir le paiement d'arriérés de primes, les garanties de liberté syndicale ou la révision de la réforme des retraites. Les débats semblent ouverts et, malgré des interruptions de séance lors de leur réunion de jeudi, les points de frictions diminuent. Il reste néanmoins encore deux sujets à régler.

C'est vers 17h30 que les parties prenantes se sont séparées dans une atmosphère plutôt cordiale. Il y avait six points à l'ordre du jour, mais la journée ayant été émaillée de plusieurs interruptions de séance, tout le monde est convenu de se retrouver ce vendredi matin à 10h au ministère de la Fonction publique.

Le paiement des stocks des arriérés et le paiement de points d'indices sur le traitement des fonctionnaires sont les deux derniers sujets sur lesquels il n'y a pas encore eu d'accord.

En revanche, les deux parties se sont mises au diapason sur l'intégration des fonctionnaires journaliers qui seront intégrés après concours spécifiques d'ici 2018, les points de litiges sur la réforme de la retraite ont été abrogés et, enfin, les centrales syndicales ont pu obtenir des garanties pour ne pas être victimes d'entrave dans l'exercice de leur droit.

En fin de journée les syndicats et les huit ministres sont sortis de la cantine dite du « Fonctionnaire » ou se tenait la réunion. Rendez-vous ce vendredi dans cette même cantine pour finir d'étudier le menu du jour de ces négociations.


Source : Africatime CI

Africatime CI

Commentaires

commentaires