Forces spéciales ivoiriennes: le Parquet militaire fait des ’’éclairages’’ sur l’inculpation du...

Forces spéciales ivoiriennes: le Parquet militaire fait des ’’éclairages’’ sur l’inculpation du Commandant en second

77
SHARE

Le Lieutenant-colonel Morou Ouattara, Commandant en second des Forces spéciales ivoiriennes, '' inculpé'', début novembre, n'est pas ''coupable'' de quelque chose, a précisé, mercredi, le Procureur militaire, le Colonel Ange Kessi.

"C'est le Lieutenant-colonel Morou qui est inculpé. Mais je tiens à préciser qu'on ne dit pas qu'il est coupable de quelque chose. Non, il n'est coupable de rien au stade de la procédure. C'est pourquoi il est en liberté", a indiqué le Colonel Ange Kessi au cours d'une conférence de presse.

Le procureur militaire a expliqué que l'inculpation de l'officier supérieur fait suite à une ''accusation'' du Caporal Etienne Brou, "principal suspect" dans l'affaire de "vol de 50 millions FCFA" au siège des Forces spéciales ivoiriennes.

"Les enquêtes se poursuivent. Les premiers éléments indiquent que le jour du vol, il a eu près d'une centaine d'échanges téléphoniques entre le principal suspect et Morou. C'est ce qui lui a valu son inculpation et il est en liberté", a encore indiqué Ange Kessi.


Africatime CI

Commentaires

commentaires