Emergence et ville durable avant 2020: Ezaley engage de grands chantiers novateurs

Emergence et ville durable avant 2020: Ezaley engage de grands chantiers novateurs

26
SHARE

« Grand-Bassam veut être la première ville émergente. Bassam ne peut pas aller clopin-clopant dans l’émergence. On veut bien rentrer dans l’émergence ». Cette volonté du maire Georges Philippe Ezaley, doublé de faire de la cité historique une ville durable, s’est traduite et bien illustrée lors de la dernière session du conseil municipal, mardi 20 décembre 2017, au Centre culturel Jean Baptiste-Mockey. En présence de M Coulibaly Magloire, secrétaire général de la préfecture, représentant le préfet, le Bnetd a, présenté le plan de l’agenda 21 local pour faire de la ville, une vile durable. M Adingra Maxime a lui détaillé un plan comprenant 200 actions dont 104 prioritaires faisant chacun l’objet de fiche projet qui serviront à rechercher des financements. Ensuite M Kouassi Michel a présenté le plan actualisé de l’urbanisme directeur qui permettra de mettre fin aux formes de pollution et assurer un bon assainissement de la ville. L’Office national de l’assainissement et du drainage (Onad) est également intervenu pour annoncer 500 000 000 Fcfa en 2017 pour les travaux d’urgence à Grand-Bassam. Ce plan prévoit corriger tous les problèmes identifiés et des opérations de curage de caniveaux sur 10 km, la construction de 16 km de caniveaux en béton armé. Le maire Ezaley a aussi informé les populations de la fin des études pour les travaux de l’ouverture de l’embouchure. Mieux a-t-il dit, l’appel d’offre sera lancé en janvier 2017. Au total, il a demandé aux techniciens du Bnetd et de l’Onad d’accélérer la finalisation des dossiers afin que la phase active commence effectivement en janvier. D’autres projets comme la construction d’édifices scolaires, l’équipement de structures administratives etc sont au programme. Cependant compte tenu du budget insuffisant, le maire entend tout mettre en œuvre pour réussir la réalisation de ces grands chantiers.

Diarrassouba Sory

abidjan.net

Commentaires

commentaires