Déclaration du PDCI-RDA sur la situation sociopolitique

Déclaration du PDCI-RDA sur la situation sociopolitique

298
SHARE

Le vendredi 20 janvier 2017, le Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA a tenu à la Maison du Parti à Cocody, une réunion extraordinaire sous la présidence du Secrétaire Exécutif chargé de l'Organisation et de la Mobilisation, Noel AKOSSI BENDJO.
Cette rencontre a été consacrée à l’analyse de l’actualité sociopolitique, à laquelle se trouve confrontée la Côte d’Ivoire, notre pays, en ce début d’année 2017.
Alors que les fonctionnaires et agents de l’Etat venaient de lancer un mot d’ordre de grève pour le lundi 09 janvier 2017, une mutinerie de soldats a éclaté à Bouaké le 05 janvier 2017 et s’est étendue à certaines casernes militaires, notamment, celles de Daoukro, Daloa, Korhogo, Man et Abidjan. Les revendications des mutins étaient relatives au paiement de primes et à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.
Le 7 janvier 2017, sur instruction du Chef de l’Etat, un accord diligent a été trouvé avec les mutins et le Gouvernement. Ainsi le payement de ces primes a été entamé.
Comme annoncée la grève des fonctionnaires et agents de l’Etat a été déclenchée du 9 au 13 janvier 2017. Cette grève était relative entre autres au payement de stock d’arriérés liée aux mesures actées par le Gouvernement en 2009 et à la réforme de la pension de retraite. Cette grève a été reconduite du 14 au 20 janvier 2017.
Elle a fortement perturbé le bon déroulement des cours et le fonctionnement des établissements publics et privés ainsi que les services publics de l’administration générale dont les hôpitaux.
Du 16 au 18 janvier 2017, des groupes de gendarmes ont à leur tour déclenché des mouvements de revendications relatives à leurs conditions de vie et de travail.
Ces revendications, parties de Yamoussoukro, se sont étendues au Port Autonome d’Abidjan et à San-pedro.
Les violences survenues ont entrainé des pertes en vies humaines et des blessés graves, parmi les soldats et les populations.
Le PDCI-RDA déplore et condamne l’instrumentalisation de la violence comme mode de revendication et de règlement des différends qui entachent l’image et la stabilité de notre pays.
Le PDCI-RDA exprime sa compassion aux familles éplorées et souhaite prompte rétablissement aux blessés.
Le PDCI-RDA tient ici, à féliciter le Président de la République pour la promptitude avec laquelle il a pris des initiatives pour ramener le calme et la quiétude au sein des populations.
Le PDCI-RDA, demande à tous les soldats des Forces Armées de Côte d’Ivoire de privilégier le dialogue avec leurs différentes hiérarchies et de continuer à mettre un point d’honneur à la protection des biens et des personnes de notre pays.
Le PDCI-RDA, demande aux différents syndicats de fonctionnaires et agents de l’Etat de privilégier le dialogue social constructif avec l’Etat pour l’aboutissement de leurs légitimes revendications.
Le PDCI-RDA invite les militantes, les militants et les sympathisants du PDCI-RDA ainsi que les populations ivoiriennes à la vigilance et à demeurer à l’écoute des mots d’ordre du parti.

Fait à Abidjan le 20 janvier 2017
P. le PDCI-rDA
Le Porte-parole

KOBENAN KOUASSI Adjoumani

Source : abidjan.net

abidjan.net

Commentaires

commentaires