Home Société Côte d’Ivoire/Salubrité : L’Etat ivoirien annonce plus de « 16 milliards de FCFA...

Côte d’Ivoire/Salubrité : L’Etat ivoirien annonce plus de « 16 milliards de FCFA pour le ramassage des ordures en 2017 »

63
SHARE

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a annoncé jeudi à Abidjan que l’Etat de Côte d’Ivoire, dont le "niveau d’insalubrité dans la plupart des villes et communes reste élevé", va décaisser plus de "16 milliards de FCFA pour le ramassage des ordures en 2017", lors d’une cérémonie.

"Pour l’année 2017 l'Etat prévoit 16,5 milliards de FCFA pour le ramassage des ordures ménagères" en Côte d’Ivoire, a dit M. Gon Coulibaly, à une cérémonie d’engagement national, en prélude à l’opération "grand ménage" initiée par le ministère de la Salubrité et qui débute en mars.

Le 1er février, à l’issue d’un Conseil des ministres, le gouvernement ivoirien a annoncé le lancement le 04 mars de l'opération dénommée le "grand ménage", une activité "d’envergure nationale" pour "endiguer" le problème de l'insalubrité en Côte d'Ivoire.

Estimée à 4.500 tonnes en 2015, la production quotidienne de déchets en Côte d’Ivoire, a doublé en 2016, soit plus de 9.000 tonnes, et le "niveau d’insalubrité dans la plupart des villes et communes reste élevé", selon les autorités ivoiriennes.

"Nous restons conscient qu'il faut poursuive nos efforts pour atteindre l'efficacité", a affirmé le Premier ministre qui a pris l’engagement que "2017 verra la transformation (du) pays en matière de collecte des ordures ménagères".

Le 11 février, la ministre ivoirienne de la Salubrité, Anne Ouloto a affirmé lors d'une rencontre que la Côte d’Ivoire qui investit chaque année "des dizaines de milliards" pour "l'amélioration du cadre de vie de ses populations, a "tout ce qu’il faut pour lutter contre" l'insalubrité.

"Un code de la salubrité permettant de sanctionner tout contrevenant (aux règles de préservation du cadre de vie) est en cours d'élaboration", a fait savoir Mme Ouloto, précisant que l'entrée en vigueur du texte est prévue au lendemain du lancement de "l'opération grand ménage".

"La première sanction va commencer à partir du 05 mars", a prévenu la ministre qui a invité chaque Ivoirien "à tirer les leçons" d'un cadre de vie malsain.

ATI avec Michèle IRIE

Source : abidjan.net

abidjan.net