Côte d’Ivoire/Grève dans le public : Les enseignants du parti au pouvoir...

Côte d’Ivoire/Grève dans le public : Les enseignants du parti au pouvoir qualifient le mouvement de "politique"

203
SHARE

Les enseignants du Rassemblement des républicains (RDR), parti au pouvoir en Côte d’Ivoire ont qualifié dimanche de "purement politique" la grève prévue lundi par la plateforme des fonctionnaires pour réclamer entre autres, des stocks d’arriérés de salaire.

"Le Rassemblement des enseignants républicains (RER) considère que la grève du 09 janvier est un mouvement à caractère purement politique", a déclaré son président, Abdoulaye Kouyaté à la télévision nationale.

M. Kouyaté qui a estimé que "cette grève ne vise que la déstabilisation de la Côte d’Ivoire" a invité "les fonctionnaires proches du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, allié du pouvoir) à s’en "désolidariser".

Jeudi, la plateforme des fonctionnaires de Côte d’Ivoire a décidé de maintenir sa grève prévue de lundi à vendredi, accusant le gouvernement de n’avoir pas proposé de "solutions concrètes" à ses préoccupations.

Le 03 janvier, le ministre de la Fonction publique, Pascal Abinan avait invité les syndicats du secteur public à "surseoir à la grève" et attendre les résolutions d’un forum annoncé en février pour débattre de leurs revendications.

La plateforme a estimé que depuis le dépôt de son préavis de grève, "le gouvernement n’a pas trouvé de solution à ses préoccupations", ajoutant que le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara l’a "totalement ignoré", lors de son discours de fin d’année.

Le 08 novembre 2016, la plateforme avait initié une grève de 72 heures pour réclamer entre autres le paiement de stock d’arriérés et la modification de l’ordonnance de 2012 sur les pensions de retraite.

Cette réforme fait passer l’âge de la retraite de 55 à 60 ans, voire 65 ans pour les grades les plus élevés, les cotisations passent de 6 à 8,33 % du salaire et les pensions réduites de 30 à 50%.

ATI

abidjan.net

Commentaires

commentaires