Home Société Côte d’Ivoire: Taabo, le préfet de région appelle au calme agent et...

Côte d’Ivoire: Taabo, le préfet de région appelle au calme agent et personnel de la préfecture, dans l’affaire entre le préfet de la ville et son directeur de cabinet

160
SHARE

 la préfecture

- Vendredi 23 juin 2017- L’affaire entre le préfet de Taabo et son responsable de cabinet prendrait-elle une autre tournure avec l’annonce d’une grève de trois jours à compter du mercredi 21 juin, par le syndicat national des agents du ministère de l’intérieur, dans un communiqué parvenu à la presse, pour exiger le départ du département de Taabo, du préfet Ouattara Maténin, telle est la question plane dans les têtes.

D’autant plus que cette grève annoncée intervient dans un contexte d’appel au calme et à la reprise de travail du préfet de la région de l’Agnéby-Tiassa, Touré Léon, lors d’une rencontre à la salle des réunions de la préfecture de Taabo, mercredi, à tous les agents et personnels de la préfecture et des sous-préfectures de Taabo et de Pacobo qui ont observé un arrêt de travail à la suite de cette affaire.

Estimant que ce genre d’incident peut arriver et peut trouver une solution entre la hiérarchie, le préfet de région a de ce fait appelé tout le personnel à arrêter les publications sur les réseaux sociaux.

Reste à savoir si cet appel aura un écho favorable auprès du syndicat des agents du ministère de l’intérieur qui avait menacé d’organiser un sit-in devant la Direction générale de l’administration du territoire, si rien n’était fait dans le sens de leur revendication, après les trois jours de protestation.

Pour mémoire, une altercation était survenue entre le préfet de Taabo et Pacobo, Ouattara Maténin et son directeur de cabinet Assi Gervais, suite à un désaccord le 12 juin 2017, à propos de l’intégration de la famille du patriarche Yao Kouassi.

Ce désaccord aurait poussé le préfet à tenir des propos injurieux et menacé son chef de cabinet. Ce qui avait provoqué le courroux du personnel de la préfecture qui avait observé un arrêt de travail, le 13 juin pour réclamer le départ du préfet.


Casimir Boh, Abidjan 



Source : Koaci