Home Société Côte d’Ivoire: Ouverture des centres CMU de l’Université de Bouaké, le...

Côte d’Ivoire: Ouverture des centres CMU de l’Université de Bouaké, le CROU plaide pour leur dotation en ambulances

18
SHARE

Jean Claude Kouassi à Bouaké vendredi (Ph )-

– Vendredi 30 Juin 2017 – Le ministre de l'emploi et de la protection sociale, Jean Claude Kouassi a procédé ce vendredi à l'ouverture des centres de santé couverture maladie universelle des campus 1 et 2 et de la cité forestière de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Devant une assemblée administrative et estudiantine mobilisée pour accueillir le ministre a celui qu'on appelle affectueusement JCK, la directrice générale du centre régional des œuvres universitaires de Bouaké ( CROU- Bouaké) , Thérèse Brou a accueilli avec joie la remise des clés de ces 3 centres, tout en saisissant cette opportunité pour formuler une doléance fort saluée par les pensionnaires du temple du savoir qui porte le nom du président de la république Alassane Ouattara.

« Votre présence ici témoigne de l'intérêt que le président Alassane Ouattara accorde à la santé de sa population et surtout de la population estudiantine. L'ouverture de ces 3 centres de santé pour ses plus de 21 000 étudiants vont permette à ces étudiants d'avoir accès à des soins de qualité et à moindre coût. Cependant monsieur le ministre, je voudrais vous prier de bien vouloir doter ces 3 centres de santé de 2 ambulances afin de pallier aux cas souvent d'urgence de maladies », a-t-elle plaide.

Le ministre Jean Claude Kouassi a, à son tour invité les étudiants non encore enrôlés à le faire le plus rapidement possible afin de bénéficier des avantages de la CMU.

L'Université Alassane Ouattara de Bouaké est la seule université qui possède 3 centres de santé en milieu universitaire.

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile) 


Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iphone ou ipad)

Donatien Kautcha, Abidjan et source sur place à Bouaké


Source : Koaci