Home Société Côte d’Ivoire: Les victimes de tortures laissées pour compte

Côte d’Ivoire: Les victimes de tortures laissées pour compte

60
SHARE

Photo de famille (Ph )


La commémoration de la journée du 26 juin ( journée internationale de soutien aux victimes de torture) a ouvert les débats chez l'action des chrétiens pour l'abolition de la torture de Côte d'Ivoire (ACAT-CI), mardi matin au centre culturel de la cathédrale Saint Paul d'Abidjan-Plateau. Autour du thème " Le droit à réparation pour les victimes de torture en Côte d'Ivoire, quelle realité ?" un point sur l'indemnisation des victimes de torture a été fait, comme constaté sur place par .


Côte d'Ivoire: Les victimes de tortures laissées pour compte

Hélas sur 316 954 personnes à indemniser, recensées par la commission nationale de réconciliation et d'indemnisation des victimes de guerre (conariv), jusqu'ici seulement "4500 ont pu bénéficier d'un soutien estimé à 04 milliards frs cfa" a décrié Adama Diaby président du collectif des victimes (CVCI).

Le programme national de la cohésion sociale (PNCS) ayant à sa charge l'exécution du fonds d'indemnisation créé par le président Ouattara au lendemain de la crise post-electorale, par son représentant Mr Krah, a fait l'état des lieux du processus ( action de rencontre et de sensibilisation dans les villes). Sauf qu'il reste un bilan mitigé. Car s'il fait état de progrès, il met aussi en lumière de nombreuses insuffisances, comme l'absence de liste de victimes de torture pendant la guerre, dénoncée par le mouvement ivoirien des droits de l'homme (MIDH) en charge du fonctionnement du fonds de soutien aux victimes de torture.

Du coup au sorti des débats, des recommandations ont été faites par Paul Angaman le président de la fédération internationale de l'ACAT, en vue d'une prise de mesures législatives pour une mise en œuvre effective du droit à réparation des victimes de torture. Aussi de la ratification du protocole facultatif à la convention contre la torture en vue de sa prévention. Enfin pour que les données sur l'effectivité de l'indemnisation des victimes de torture en Côte d'Ivoire soient connues.

Selon selon la commission nationale d'enquête (CNE), en 2011 296 cas de tortures ayant entraîné la mort, 1354 cas de tortures et 1135 cas de traitements cruels, inhumains ou dedragants ont été enregistrés. Malheureusement l'indemnisation de toutes ces victimes piétinent encore.

Adriel, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)


Source : Koaci