Home Société Côte d’Ivoire/Affaire cache d’armes : des officiers supérieurs auditionnés, révèle le Procureur

Côte d’Ivoire/Affaire cache d’armes : des officiers supérieurs auditionnés, révèle le Procureur

68
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Procureur de la République près le Tribunal de Première instance d’Abidjan, Richard Adou, a révélé, mercredi, que sept personnes ont été auditionnées dans le cadre de l’enquête sur la cache d’armes découverte chez le Directeur du protocole du Président de l’Assemblée nationale, Souleymane Kamaraté Koné dit Soul To Soul, parmi lesquels des officiers supérieurs de l’armée ivoirienne.

Selon Richard Adou qui était face à la presse à Abidjan, « il y’a déjà eu 15 auditions de 7 personnes. M. Kamaraté a été entendu. Diverses autres personnes ont été entendues dont des officiers supérieurs de l’armée ».

« Nous entendons offrir toutes les garanties de succès à l’enquête en cours en donnant toute latitude et tous les moyens juridiques aux enquêteurs », a rassuré le Procureur évoquant l’impatience des Ivoiriens.

Poursuivant, Richard Adou a signifié qu’une « réquisition aux fins de perquisition sur l’ensemble du territoire de la république » a été adressée à ces enquêteurs, le 7 juin dernier.

Sur l’identité exacte des autres personnes entendues, le Procureur a fait remarquer que l’enquête était en cours tout en précisant que « la détention et l’entreposage d’armes de guerre sont punis de peine allant de 10 à 20 années d’emprisonnement ».

« Les débuts d’enquêtes sont frappés du sceau de secret », a-t-il insisté.
« La Côte d’Ivoire sort d’une grave crise qui a vu la prolifération d’armes de tout calibre ayant favorisé diverses infractions connexes. Seule une enquête minutieuse et la plus large possible pourrait-elle constituer un gage de paix et de stabilité pour notre pays ainsi que de sécurité pour nos populations », a conclu M. Adou.

Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 mai 2017, lors de la mutinerie qui a éclaté à Bouaké (Centre du pays) , une cache d’armes a été découverte dans un domicile situé au quartier Beaufort de cette ville, qui appartiendrait à Souleymane Kamaraté Koné dit Soul To Soul.

SY/hs/ls

Source : abidjan.net