Côte d’Ivoire: le procès des victimes de Novotel renvoyé au 21 février

Côte d’Ivoire: le procès des victimes de Novotel renvoyé au 21 février

128
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le procès des victimes de l’hôtel Novotel d’Abidjan en 2011 pour ‘’séquestration et assassinat’’ a été renvoyé au 21 février prochain peu après son ouverture, mardi, au Tribunal de Yopougon à l’Ouest de la capitale économique ivoirienne, a constaté un journaliste de APA sur place.

Ce renvoi a été prononcé par le Président de la Cour d’assises, Mourlaye Sissoko pour faute d’avocats à certains accusés. Le Général Brunot Dogbo Blé, ex-patron de la Garde Républicaine figure parmi la dizaine d’accusés.

Le Directeur de l’hôtel Novotel d’Abidjan Stéphane Frantz Di Rippel ainsi que le Directeur général du Groupe agro-industriel (SIFCA) Yves Lambelin, son assistant béninois Raoul Adeossi et le Directeur général de Sania (filiale de SIFCA) le Malaisien Chelliah Pandian avaient été enlevés par un commando militaire le 4 avril 2011 à Abidjan, puis assassiné en pleine crise post-électorale après le scrutin présidentiel d’octobre 2010 qui a opposé l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo à son adversaire Alassane Ouattara.

HS/sy/ls

Source : abidjan.net

abidjan.net

Commentaires

commentaires