Home Société Côte d’Ivoire: lancement des travaux des groupes thématiques pour le Registre national...

Côte d’Ivoire: lancement des travaux des groupes thématiques pour le Registre national des personnes physiques

61
SHARE

Les travaux des groupes thématiques du Comité technique national pour le Registre national des personnes physiques (RNPP) qui est une base de données centralisant l’ensemble des informations sur l’état civil des personnes, ont été lancés, mardi, à Abidjan, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Ce lancement a été marqué par la mise en place de huit groupes thématiques qui vont notamment réfléchir sur la réforme de l’Etat civil et de l’identification, la réforme juridique et institutionnelle, le cadre politique et juridique du système d’enregistrement des faits de l’Etat civil, et les opérations et pratiques en matière des naissances, mariages, décès et divorces. Les travaux de ces groupes thématiques seront sanctionnés à la mi-mars prochaine par la présentation du rapport et du plan national budgétisé sur l’Etat civil en Côte d’Ivoire.

‘’Le RNPP sera un outil performant vers la gouvernance électronique (…). Nous allons passer de la pluralité des identités d’une personne à l’unicité de l’identité d’une personne’’, a expliqué le Directeur général de l’Office national de l’identification (ONI) Diakalidia Konaté qui préside ce Comité technique national mis en place le 16 juin dernier.

Selon lui, ce projet du RNPP vise à doter la Côte d’Ivoire d’un système informatisé constitué autour d’une base de données centrale permettant l’identification des personnes. La mise en place du RNPP en Côte d’Ivoire est une action prioritaire du Programme de travail gouvernemental 2016 arrimées au Programme national de développement (PND) 2016-2020. Elle s’inscrit dans le cadre du renforcement de la gouvernance administrative et sécuritaire de la Côte d’Ivoire en vue d’améliorer de façon substantielle les conditions de vie de la population.

Le RNPP est une base de données qui centralise l’ensemble des informations sur l’état civil des personnes. Il s’agit d’un système intégré, global, fiable et sécurisé qui associe à chaque citoyen ivoirien et à tout étranger résident ou de passage en Côte d’Ivoire un Numéro d’identification nationale (NIN) unique. Ce numéro doit figurer sur tous les actes de la vie de chaque individu.

Le RNPP qui bénéficie de l’accompagnement de plusieurs partenaires dont la Banque africaine de développement (BAD), l’Union européenne (UE) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNCEF) sera lancé dans sa phase grandeur nature en 2019. Auparavant, une phase pilote est prévue cette année dans les régions de San-Pédro et Sassandra (Sud-Ouest) qui enregistrent l’un des plus faibles taux de déclaration à l’Etat civil.

A terme, le projet «Registre national des personnes physiques» permettra à la Côte d’Ivoire de disposer d’une base de données unique, d’un référentiel tant pour les administrations publiques que pour le secteur privé.

Il permettra également d’assurer la fluidité, la simplification et la sécurité de la circulation de l’information des données à caractère personnel entre administrations et favorisera la mise à jour automatique des fichiers du secteur public en ce qui concerne les informations générales sur les citoyens.

Améliorer l’accessibilité des services publics et fournir des prestations sociales adaptées à chacun et produire des documents d’identité sécurisés ou d’autres documents ainsi que lutter contre la pauvreté et assurer un développement économique durable, sont aussi des objectifs poursuivis par ce projet. Enfin, le RNPP contribuera à la sécurité des citoyens dans un monde enclin au terrorisme et à la montée de la cybercriminalité.

L’état civil et l’identification des personnes en Côte d’Ivoire présentent de nombreuses insuffisances. Avec un système très permissif, de nombreux cas de fraude y sont constatés notamment les déclarations multiples et l’usurpation d’identité.

LS/APA

abidjan.net