Côte d’Ivoire: la réponse des autorités à la grogne des fonctionnaires

Côte d’Ivoire: la réponse des autorités à la grogne des fonctionnaires

558
SHARE

En Côte d’Ivoire, après les revendications des militaires et des gendarmes qui sont en cours de règlement, c’est maintenant sur le cas des fonctionnaires que le gouvernement doit se pencher d’urgence, plus d’une semaine après le début des grèves dans la fonction publique. Les écoles, Les hôpitaux, les administrations, sont touchés. Le ministre de la Fonction publique a promis de faire des propositions aux agents de l’Etat.

Plus d’une semaine après le début de la grève des fonctionnaires en Côte d’Ivoire, c’est ce vendredi matin que le ministre de la Fonction publique, Pascal Abinan, et son équipe doivent rencontrer l’intersyndicale regroupant quatre centrales ivoiriennes. Le gouvernement, qui se dit à l’écoute des partenaires sociaux et soucieux de leurs préoccupations, doit faire un certain nombre de propositions allant dans le sens des revendications syndicales.

Au cœur de ces revendications, la réforme autour des dispositifs de retraite qui lèsent les fonctionnaires, selon les syndicats. Il est aussi question du paiement d’arriérés de salaire remontant à 2007, de la privatisation du système scolaire que dénonce le corps enseignant et enfin de la liberté syndicale qui serait entravée par le gouvernement.

Le cahier des doléances est chargé et l’on saura peut-être en fin de journée si le gouvernement a pu, ou su, satisfaire les fonctionnaires.


Source : Africatime CI

Africatime CI

Commentaires

commentaires