Côte d’Ivoire/ La qualité de l’éducation reste un immense défi à relever...

Côte d’Ivoire/ La qualité de l’éducation reste un immense défi à relever (Ministère)

10
SHARE

Abidjan - Le directeur de cabinet adjoint du ministère de l’Education nationale, Raoul Koné a estimé lundi que la qualité de l’éducation reste un immense défi à relever pour les pays francophones du Sud en général et de la Côte d’Ivoire en particulier.

Il l’a fait savoir lors de l’ouverture d’un atelier de restitution de l’évolution des performances du système éducatif ivoirien du programme d’analyse des systèmes éducatifs de la Conférence des ministres de l’éducation des Etats et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN-PASEC 2014).

Selon lui, cet atelier va permettre à la Côte d’Ivoire de se situer sur l’échelle internationale et de se comparer aux autres pays. « Les résultats de cette restitution du PASEC devront permettre d’apprécier le niveau d’apprentissage réel des apprenants et de rechercher, le cas échéant, des solutions de remédiations en termes de stratégies efficaces et de politiques éducatives à mettre en œuvre », a-t-il expliqué.

Il a expliqué que dans le cadre du nouveau contexte de l’école obligatoire, des efforts devront être davantage consentis. « Il nous faudra être davantage plus performant et constant dans l’amélioration des indicateurs scolaires face à des effectifs en nette croissance », a indiqué Raoul Koné.

Le responsable technique du PASEC, l’inspecteur général Kauphy Désiré a expliqué que les objectifs de la direction de la veille et du suivi des programmes du ministère de l’Education nationale dont il a la charge est d’œuvrer pour que la Côte d’Ivoire entre dans une démarche systématique de pilotage des acquis scolaires. Et ce, afin de promouvoir des reformes susceptibles d’améliorer les performances du système éducatif.

(AIP)

tg/gak/cmas

abidjan.net

Commentaires

commentaires