Home Société Conseil Régional du Bounkani: L’Ambassade d’Allemagne initie un atelier de renforcement de...

Conseil Régional du Bounkani: L’Ambassade d’Allemagne initie un atelier de renforcement de capacités en cohésion sociale et droits humains

33
SHARE

Suite aux violentes crises qu’a connue la Région du Bounkani les 24, 25 et 26 mars dernier opposant les agriculteurs lobi et les éléveurs Peuls, le Conseil Régional du Bounkani en Collaboration avec l’Ambassade d’Allemagne a organisé un atelier de renforcement de capacités des acteurs en cohésion sociale et droits humains. La première journée de cet atelier s’est tenue le lundi 28 et a vue la participation du Préfet de région, Préfet du Département de Bouna, les membres du corps préfectoral de Bouna, Doropo, Téhini et Nassian, les députés de Bouna et Nassian, le Représentant du Président du Conseil Régional du Bounkani les responsables des Forces de défenses et de sécurité, Sa Majesté le Roi de Bouna, le Représentant des chefs lobi et Kamara, les représentants de la Coopération Allemande en CI, des autorités religieuses et coutumières, des responsables d’associations, et de la Presse. Cette Conférence a été facilitée par Mlle Ini Honorine HIEN : Gestionnaire de Conflits et paix, spécialiste en genre, paix et sécurité, Instructrice à l’école de maintien de la paix Alioune Blondin Beye de Bamako au mali; et par M. Paul-Marie KOUAME: expert National en genre et developpement, spécialiste en VBG (Violences Basées sur le Genre). Les deux formateurs ont traité 05 modules relatifs à la gestion des conflits. Notamment le mécanisme de reglement pacifique des conflits, le concept du genre et l’introduction aux droits humains.

Le Conseiller de l’Ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire Stéphane CALLEGARO s’est dit heureux de cette initiative prise par le Président du Conseil Régional du Bounkani. « Notre mission est internationale mais nous avons décidé d’accompagner le Bounkani parce qu’elle est l’une des régions les plus pauvres de CI. Elle a connu beaucoup de sinistres et essaie tant bien que mal de se développer, donc c’est un devoir pour nous d’accompagner une volonté de développement. »
L’objectif visé par cet atelier est d’outillé les autorités administratives ; les élus locaux, les autorités réligieuses et coutumières afin qu’à leur tour elles puissent former les populations et résoudre au mieux les différents conflits qui minent notre Région.

La journée du mardi de cet atelier a été consacrée aux leaders de jeunesse toutes communautés confondues, venus de toute la région. Au terme de ces différents modules ceux-ci ont rédigé une charte dans laquelle ils s’engagent à œuvrer pour la paix et la cohésion sociale dans la région du Bounkani. En marge de cette journée, le Président HIEN Philippe et le Conseiller de l’Ambassadeur ont procédé à une remise de dons de vivres et de non-vivres aux sinistrés des évènements des 24, 25 et 26 mars 2016. « Quand nos populations souffrent, nous souffrons avec elles. Nous ne saurions les abandonner dans de telles circonstances. Tant que nous serions en vie nous serons toujours à leurs côtés. Aussi, nous exhortons les uns et les autres à cultiver la tolérance et la paix pour un Bounkani plus fort ».

DA

abidjan.net