Bienfaisance/Yopougon : Mme Mabri fait dons de lits, matelas, vivres et non-vivres...

Bienfaisance/Yopougon : Mme Mabri fait dons de lits, matelas, vivres et non-vivres aux orphelins, aux sourds et aux aveugles

26
SHARE

Une délégation de la Fondation Solidarité Pour Tous, conduite par sa Présidente Fatima Solange MABRI, s’est rendue jeudi, à la pouponnière de Yopougon-Attié. Un établissement qui abrite des orphelins et des enfants en situation de vulnérabilité et de handicap. Objet de cette visite, communier avec les pensionnaires et leur apporter du réconfort. La Fondation Solidarité Pour Tous a offert à cette occasion, plusieurs lits superposés et matelas, ainsi que des vivres et non-vivres. Un geste salué par Mme Djeket Emma KOUAKOU, Directrice de la Pouponnière, pour qui ces dons vont contribuer à combler des besoins et soulager ces pensionnaires. A sa suite, M. Epiphanie KOUAKOU, Directeur de cabinet adjoint au ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Représentant madame la ministre, a exprimé sa gratitude à la donatrice pour cet acte de solidarité.
La délégation de la Fondation Solidarité Pour Tous s’est ensuite rendue à l’Ecole Ivoirienne des Sourds (ECIS), toujours dans la commune de Yopougon. L’unique établissement pour malentendants et muets en Côte d’Ivoire, qui selon M. OKOU Dieu-Donné, Directeur de ladite école, présente un bien triste tableau. Insuffisance d’infrastructures, lits vétustes, matelas en nombre inférieur, besoin en vivres et non-vivres etc. un cri de cœur qui n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. Madame Fatima Solange MABRI a apporté un soulagement aux éducateurs et aux pensionnaires de cette école, en leur offrant des lits, des matelas, et vivres et non-vivres. Pour la Présidente de la Fondation Solidarité Pour Tous, ces actions visent à appuyer la politique sociale du Président de la République et son gouvernement. L’épouse du ministre des Affaires Etrangères a par ailleurs exhorté les ONG et âmes généreuses, à lui emboiter le pas afin d’améliorer les conditions de vie de ces personnes vulnérables.
Dernière étape de cette caravane de la charité dans la commune de Yopougon, l’Institut National Ivoirien pour la Promotion des Aveugles (INIPA). Cet établissement d’encadrement des non-voyants, est également confronté à de nombreuses difficultés qui plombent son fonctionnement, à en croire son premier responsable M. POKOU Komenan. Tout en remerciant la donatrice pour cette action sociale, il a lancé un appel aux bonnes volontés afin de sauver l’institut qu’il dirige.

abidjan.net

Commentaires

commentaires