Home Société Assemblée Générale de l’UVICOCI: La géomatique et la gestion du foncier urbain...

Assemblée Générale de l’UVICOCI: La géomatique et la gestion du foncier urbain au centre des débats

13
SHARE

L’Assemblée générale de l’Union des villes et commune de Côte d’Ivoire (UVICOCI) s’est tenue le jeudi 29 juin 2017 à l’Hôtel du District d’Abidjan. Un séminaire portant sur la géomatique et la gestion du foncier, de même que la présentation du site internet de l’union (www.uvicoci.ci) ont précédé cette rencontre.

« La Géomatique comme outil de gestion communale : approche et solutions proposées par le CNTIG », tel est le thème du premier exposé du séminaire tenu en prélude à l’Assemblée Générale de l’UVICOCI. Le Dr Edouard Fongbéhi, Directeur du Centre national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) qui a fait cette communication, a relevé l’importance et les enjeux pour une commune, de disposer d’une cartographie et des bases de données crédibles susceptibles de permettre une gestion optimale du territoire.

Le Directeur du CNTIG note que cette structure technique partenaire des collectivités, à travers la géolocalisation et la solution e-commune, a permis d’améliorer la gestion communale, notamment pour les questions de sécurité, de secours, d’environnement, de cadre de vie, de niveau de l’emploi, d’énergie, d’eau potable… ‘’L’utilisation efficace de la géomatique permet aux communes d’accroitre leur potentiel-gestion. Cela garantie la transparence, la qualité des données, la meilleure distribution des ressources locales, la programmation rationnelle des projets, une bonne mobilisation des ressources’’, a-t-il ajouté.

Invitant l’ensemble des communes de Côte d’Ivoire à adhérer à cette plateforme de gestion du CNTIG.

Quant à M.Adjoumani Pafrait, Directeur du domaine urbain au Ministère de la construction, de l’urbanisme et de l’assainissement, il s’est penché sur la « Gestion du foncier urbain à Abidjan et à l’intérieur : rôle du maire au regard de la nouvelle réglementation ».

Notant l’amélioration du cadre juridique de la gestion domaniale, en particulier la reforme issue de l’ordonnance de 2013 consacrant l’Etat comme unique gestionnaire du domaine foncier urbain et la démocratisation de l’accès à la propriété foncière.

Les avantages de cette reforme, indique-t-il, sont, entre autres : la sécurisation des procédures gestion domaniale avec en ligne de mire la mise en place de l’Arrêté de construction définitive, sans compter l’accès au marché hypothécaire, la déconcentration de la gestion du domaine foncier, la réduction délai de traitement des dossiers, la garantie de l’unicité d’acte, la dématérialisation de l’activité domaniale et le renforcement du rôle du maire.

‘’38 800 acd ont été délivrés de 2013 à 2016, soit plus qu’en plus d’un siècle’’, s’est réjoui le conférencier.

Présidant cette rencontre, M.Dago Djahi Lazare, Directeur général de la décentralisation et du développement local (DGDDL) et représentant M.Hamed Bakayoko, Ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, a félicité l’UVICOCI qui continue de renforcer les capacités des gestionnaires des communes au profit des populations. Toute chose qui lui a valu, note-t-il, le statut d’organisation d’utilité publique.

Pour sa part, M.Gibert Kafana Koné, Maire de la commune de Yopougon et président de UVICOCI a salué le choix des thèmes à l’ordre du jour. ‘’Un maire qui maitrise les données de sa commune, surtout avec les TIC, maitrise la commune elle-même’’, a-t-il déclaré avant de relever que les séminaires précédant les Assemblées générale de l’UVICOCI renforce les capacités des maires en vue de la bonne gouvernance.

Ce rôle capital de l’UVICOCI a été également salué par le Maire de la commune du Plateau, M. Noël Akossy Bendjo.

DA

Source : abidjan.net