Après les ravages de la guerre: l’ambassade des Etats-Unis au secours des...

Après les ravages de la guerre: l’ambassade des Etats-Unis au secours des populations de l’ouest

12
SHARE

Une délégation de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a séjourné du 8 au 10 décembre dans de l’ouest ivoirien pour évaluer des projets qu’elle a initiés dans le cadre de la reconstruction post crise.

Andrew Haviland chargé d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a conduit du 8 au 10 décembre 2016, une délégation à l’ouest du pays. L’objet de cette visite était de faire le point des programmes de soutien aux populations de cette région durement éprouvée par la crise ivoirienne. Ces projets concernent le renforcement de la sécurité locale, l’amélioration des opportunités économiques et des services de santé. Au niveau sécuritaire, de plus de 100 policiers de Man, Biankouman, Danané, Duékoué, Toulepleu et Guiglo ont été formés aux services communautaires. Un point d’honneur a été mis sur le respect des droits de l’homme par ces agents de sécurité. Au cours de cette visite il a été procédé à la remise d’équipements à la police et à l’inauguration d’un centre de formation.
Ont été également visités un entrepôt de médicaments financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) qui fournit un appui essential dans l’approvisionnement de médicaments, y compris des produits destinés au traitement du VIH/SIDA et du paludisme , une coopérative de femmes qui cultive et vend du riz.
Un projet financé par les Etats-Unis à Duekoué, qui permet à 150 réfugiés rapatriés de créer des activités génératrices de revenus grâce aux activités d’une ferme avicole a été aussi visité. Ce projet est géré par la Plateforme des Organisations de Jeunesse de Duekoué (POJeD) et vise à mettre en œuvre des activités qui favorisent la cohésion sociale entre les réfugiés ayant retourné au bercail et les résidents de Duekoué.
« Au moment où nous nous approchons des élections législatives, je vous invite à profiter de la campagne pour véhiculer des messages qui renforcent la paix et qui permettent de créer les conditions d’une croissance économique. Il n’y a certes pas assez de sièges pour tous les candidats mais cela ne signifie pas que tout le monde ne peut pas gagner. Lorsqu’il y a la paix, tout le monde gagne. Lorsque les gens peuvent créer et développer des opportunités économiques, tout le monde gagne. » « Et lorsque des personnes issues d’alliance politique et d’ethnies différentes travaillent ensemble pour construire un environnement plus sûr, tout le monde gagne, » a déclaré M. Haviland lors de la remise des équipements à la police. Des rencontres ont eu lieu avec plusieurs organisation de la société civile.

Dan Opéli

abidjan.net

Commentaires

commentaires