Présentation des vœux de nouvel an: Youssouf Bakayoko attend les documents relatifs...

Présentation des vœux de nouvel an: Youssouf Bakayoko attend les documents relatifs à la mise en place du Sénat

68
SHARE

Le président de la Commission électorale indépendante (Cei) Youssouf Bakayoko a reçu les vœux de ses collaborateurs notamment les membres de la Commission centrale, les commissaires et le personnel administratif et technique le mercredi 18 janvier 2017 au siège de l’institution à Cocody 2 Plateaux,
Au cours de cette cérémonie qui est désormais une tradition pour la Cei, son président Youssouf Bakayoko a levé un coin de voile sur les perspectives de l’institution qu’il dirige. Au nombre de ces perspectives, la mise en place de la dernière institution, le Sénat consacrant l’effectivité de la 3e République. Ce, après la prestation de serment, le lundi dernier de Daniel Kablan Duncan, en qualité de Vice-Président. « Quant à la Cei, la mise en place de la future chambre de notre parlement nous interpelle. Nous attendons les textes relatifs à sa création et au mode de désignation de ses membres. En tant que scrutin inédit, nous devons nous tenir prêts pour nous imprégner très rapidement des textes, les observer et nous préparer à leur application éventuelle », a soutenu Youssouf Bakayoko. Qui a indiqué pouvoir compter sur la solidarité de l’ensemble de ses collaborateurs pour la réussite de cette énième mission : « je vous sais conscients de la tâche qui pèse sur vos épaules et de l’attente des Ivoiriens. Je crois pouvoir compter sur votre professionnalisme avérée. L’année 2017 qui ouvre ses portes, nous invite à resserrer les coudes pour poursuivre avec la même détermination notre mission ». Dressant le bilan de l’année écoulée, le président de la Cei s’est félicité de la bonne tenue des échéances électorales que sont le référendum du 30 Octobre 2016 et les élections législatives du 18 Décembre de la même année : « Le référendum constitutionnel et les élections des députés à l’Assemblée se sont tenus non seulement dans les règles de l’art dans un environnement apaisé. La proclamation des résultats du scrutin dans les différentes circonscriptions électorales s’est faite dans des conditions de célérité appréciable. C’est le lieu de vous adresser, à tous, mes vives félicitations pour le remarquable travail abattu ». Et d’ajouter : « L’on peut affirmer aujourd’hui que notre institution a su capitaliser les acquis, les expériences du passé pour devenir un label de gestion des élections mâtures ». Tout en félicitant le président pour la maestria avec laquelle il dirige la Cei, Kouassi Annick, au nom du personnel a tenu à faire des doléances. « On peut affirmer que la Cei sous votre houlette éclairée et appuyée par l’ensemble des commissaires centraux a pu relever avec brio le défi majeur de l’organisation des deux consultations électorales. L’ensemble du personnel voudrait vous adresser par ma modeste voix ses chaleureuses félicitations Au cours de l’année 2016 qui s’est achevée, l’ensemble du personnel a noté avec satisfaction et soulagement, l’acquisition de moyens de locomotion. Ces efforts pour l’amélioration des conditions de travail des agents de la Cei méritent ici d’être salués. Le personnel souhaiterait voir poursuivre ces efforts pour plus d’efficacité dans les missions qui sont assignées aux différentes directions de notre institution ». Avant de témoigner au président toute la disponibilité du personnel pour les défis futurs.
Zano Gogognon André annonce la reprise des élections législatives à Divo et Kouibly le 28 janvier prochain
Intervenant au nom des commissaires centraux de la Cei, Zano Gogognon André, secrétaire permanent de ladite institution a annoncé la reprise des élections législatives à Divo et Kouibly pour le samedi 28 janvier prochain. «La Cei a rempli sa tâche durant l’année 2016. L’élection des députés à l’Assemblée du 18 décembre 2016 qui s’est déroulée avec succès un mois et demi après la tenue du référendum, en fait partie . Cette élection a permis l’élection de 253 députés sur 255. Seules deux localités ont fait l’objet d’une invalidation par le Conseil constitutionnel. Il s’agit de la circonscription électorale (126) de Divo, communes et la circonscription électorale (092) de Kouibly, Nidrou, Totrodrou, Ouyably-Gnondrou, communes et sous-préfrctures pour lesquelles le scrutin sera repris le samedi 28 janvier 2017 sur proposition de la Cei », a-t-il fait savoir.

Tab avec NY

Source : abidjan.net

abidjan.net

Commentaires

commentaires