Passation de charges au Ministère de l’Habitat et du Logement social: Sanogo...

Passation de charges au Ministère de l’Habitat et du Logement social: Sanogo Mamadou rassure les travailleurs

27
SHARE

C’est le mardi 29 novembre 2016 qu’a eu lieu la passation de charges entre l’ex-ministre de l’Habitat et du Logement social, Gnamien Konan et son remplaçant intérimaire Sanogo Mamadou. Après que M. Kamagaté Mohamed, conseiller technique représentant la Secrétaire générale adjointe du gouvernement a planté le décor, la parole a aussitôt été donnée au ministre sortant Gnamien Konan. Avant de remettre les dossiers à son successeur, il a tenu à faire le bilan de ses dix (10) mois passés à la tête de ce département ministériel. Au titre du nombre de logements réalisés dans le cadre du programme présidentiel, en janvier 2016, l’état des lieux faisait ressortir 11369 logements bâtis dont 5202 achevés. Le point de la situation des logements en novembre 2016 indique un total de 4 223 logements achevés et 6 055 logements en cours de construction. Au titre des comptes séquestres, la situation en janvier 2016 faisait ressortir les chiffres suivants : Montant brut mobilisé : 44 210 281 744 FCFA. Investissement direct dans la production des logements et des Vrd secondaires 19 495 740 272 FCFA et le solde au 15 janvier 2016 est de 24 714 541 472 FCFA. Gnamien Konan a reconnu qu’il y a eu plus de sorties d’argent que d’entrées. Une situation dont s’est dit désolé le ministre Sanogo Mamadou qui a néanmoins félicité son prédécesseur pour le travail abattu pendant les dix (10) mois passés à la tête de ce Ministère. Par ailleurs, il a rassuré les promoteurs immobiliers en ces termes : « Nous ne changerons pas d’approche. Nous allons travailler dans la continuité ». Il en sera de même pour les ex-collaborateurs de Gnamien Konan. « Tout le monde aura ou a sa place. Il n’y a pas de question à se poser », a-t-il fait savoir à ses nouveaux collaborateurs. Il faut noter qu’à l’entame de son discours, Gnamien Konan a dit des mots de remerciements à l’endroit du Président de la République Alassane Ouattara pour avoir passé cinq (5) riches et passionnantes années au gouvernement. D’abord en tant que ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative, ensuite ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, puis ministre de l’Habitat et du logement social. Des postes qui lui ont permis de toucher du doigt les problématiques directement liées au bien-être des Ivoiriens et Ivoiriennes.

Etienne Atta

abidjan.net

Commentaires

commentaires