Home Politique Michel Amani N’Guessan crache ses vérités à Sangaré et à Affi N’Guessan: « Sans...

Michel Amani N’Guessan crache ses vérités à Sangaré et à Affi N’Guessan: « Sans le FPI, vous n’êtes rien (…) J’irai voir Gbagbo»

266
SHARE

L'ancien ministre de l'Education nationale de Laurent Gbagbo, Michel Amani N'Guessan, n'est pas content, alors là pas du tout de ses anciens compagnons de lutte. Les divergences de vue qui ont cours au FPI depuis le transfèrement de Laurent Gbagbo à La Haye l'agacent au point qu'il est sorti de sa réserve.
Déçu des derniers résultats obtenus par le FPI lors des législatives du18 décembre 2016, Amani N'Guessan Michel milite pour le retour rapide de l'unité au sein du parti frontiste. « La politique n’est pas une affaire de grosse pointure. La politique c’est un environnement. Quand on disait à l’époque s’agissant du Pdci que même s’il présente un cabri comme candidat, le cabri sera élu, ce n’était pas fortuit. C’est dire qu’on votait d’abord le parti avant les hommes. Et qu’il fallait tenir de l’environnement et du contexte. Aujourd’hui, que reste-t-il du Fpi ? Un parti divisé pour lequel l’opinion est déjà défavorable. De sorte que quand vous vous présentez comme Fpi, on vous dit : « allez-y faire votre unité d’abord ». C’est cela. Il ne s’agit pas de s’appeler Gossio. C’est le parti qui vous fait. Ce n’est pas vous ! C’est le Front populaire ivoirien qui nous fait et qui fait que nous sommes importants. Le jour où il nous enlève son onction, on ne sera rien », a martelé Amani N'Guessan Michel dans une interview accordée à connectionivoirienne.net.

abidjan.net