Législatives ivoiriennes : une candidate perdante accuse de "fraude" trois ministres du...

Législatives ivoiriennes : une candidate perdante accuse de "fraude" trois ministres du gouvernement

130
SHARE

L’ancienne patronne de la télévision nationale ivoirienne (RTI), Fatoumata Traoré Diop, candidate déclarée perdante après les élections législatives à Brobo (centre) a récusé sa défaite et accusé de “fraude’’ trois ministres dont deux en exercice, après que la cour constitutionnelle a invalidé sa requête en annulation.

“Je demande que mon siège de député me soit remis, car je l’ai obtenu démocratiquement. (…) Je ne compte pas me laisser voler mon siège de député de Brobo. Trop c’est trop !’’, a-t-elle écrit sur sa page facebook.

Ancienne cadre de l’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN), Fatoumata Traoré Diop, s’est présentée comme candidate indépendante aux élections législatives du 18 décembre dans la circonscription de Brobo (centre).

Elle a été déclarée perdante par la commission électorale indépendante (CEI) face au candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir.

Mme Traoré dit avoir relevé pendant le scrutin des “preuves de fraudes très graves’’ qu’elle a “communiquées au Conseil Constitutionnel dans (sa) requête’’.

En outre, elle a accusé “un trio de ministres dont deux en exercice’’ d’être le cerveau de la fraude.

Sur 57 requêtes pour annulation, le conseil constitutionnel a annoncé dimanche avoir rejeté 55 et donné une suite favorable à deux.

Serge Alain KOFFI

abidjan.net

Commentaires

commentaires