Législatives ivoiriennes : le RHDP largement en tête des premiers résultats

Législatives ivoiriennes : le RHDP largement en tête des premiers résultats

81
SHARE

Les premiers résultats provisoires des élections législatives publiés lundi, donnent le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP-Coalition au pouvoir) en tête, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Selon ces résultats du scrutin de dimanche dernier publiés via les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI-Média public) par le Commissaire central à la Commission électorale indépendante (CEI), Margueritte Yoli –Bi Koné, le RHDP récolte 24 circonscriptions, le Front Populaire ivoirien (FPI) remporte 1 siège, l’Union pour la démocratie et la Paix Côte d’Ivoire de Albert Toikeusse Mabri , ex-chef de la diplomatie ivoirienne (UDPCI), deux sièges.

L’Union pour la paix en Côte d’Ivoire (UPCI) avec le président, l’ex-ministre Gnamien Konan remporte 1 siège.
Quant aux indépendants, ils arrachent 14 sièges à en croire cette première publication.

L’on note que dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro considéré comme l’un des fiefs du RHDP , ces indépendants se taillent la part du lion en commune comme en sous-préfectures.

Le ministre des Postes et de l’économie numérique, porte-parole du gouvernement ivoirien Bruno Koné et son collègue des ressources animales et halieutiques Adjoumani Kouassi remportent respectivement à Kouto (Nord) et Tanda (Nord-Est). Ce qui n'est pas le cas pour le ministre de l'artisanat et de l’Entrepreunariat national, Moutaye Anzoumana qui a échoué dans sa circonscription électorale.

Cette première phase concernait des circonscriptions des régions du Nord, de l'Ouest, du Centre.

Mme Koné a invité les candidats à éviter de publier les résultats via les réseaux sociaux qui « pourraient créer des troubles imputables à leurs auteurs » rappelant que « la CEI est le seul organe habilité à donner les résultats officiels ».

Ce sont plus de 6 millions d’électeurs qui étaient appelés à voter, dans 205 circonscriptions électorales en Côte d’Ivoire pour choisir leurs députés à l’Assemblée nationale. Trente-huit groupements politiques ainsi qu'un contingent d’indépendants forts de 740 candidats étaient en lice pour ce scrutin qui « s’est globalement bien déroulé » selon de nombreux observateurs.


Africatime CI

Commentaires

commentaires