Législatives 2016: la CEI explique le mode opératoire aux candidats

Législatives 2016: la CEI explique le mode opératoire aux candidats

15
SHARE

La Commission électorale indépendante (CEI), avec l’appui technique des ONG IFES et NDI, a organisé un atelier de formation ce jeudi 01 décembre 2016, à son siège d’Abidjan-II Plateaux, à l’intention des candidats à l’élection des députés à l’Assemblée Nationale du 18 décembre prochain. En ouverture des travaux, le Président de la CEI, Youssouf Bakayoko, a expliqué qu’à travers cette formation et toutes ses autres activités, la Commission électorale entend créer les conditions d’un scrutin apaisé et transparent. Il a donc invité les candidats, ou leur représentant, présents à être attentifs et à poser toutes leurs préoccupations. Il a rappelé que la liste électorale comporte 6 318 311 électeurs repartis sur 10 460 Lieux de Vote et 19 897 Bureaux de Vote (BV). A cette occasion, le Président CEI a révélé que la liste des candidats, actuellement de 1390, pourrait varier du fait des saisines du Conseil Constitutionnel et des courriers de retrait reçus par la CEI de la part de certains candidats. Il a tout de même rassuré que la liste définitive des candidats sera très bientôt disponible et ceux-ci se verront remettre le 07 décembre prochain des spécimens de bulletin de vote et des affiches. A sa suite, les Commissaires Centraux, Sourou Koné, Auguste Miremont, Bertin Ganin, Marguerite Yoli-bi Koné et les Conseillers Antoine Adou et Daniel Ouattara se sont relayés pour expliquer le mode opération du scrutin, de l’ouverture des bureaux de vote à la proclamation des résultats. Ils ont surtout insisté sur le fonctionnement d’un bureau de vote avec les droits et devoirs du représentant du candidat. « Il est de l’intérêt du représentant du candidat de rester jusqu’à la proclamation des résultats pour récupérer une copie du Procès-Verbal », a conseillé le Vice-président Sourou Koné. En ce qui concerne les conditions sécuritaires, le Colonel Etienne Otchelio de l’Etat-major, a indiqué qu’avec le CEI l’opération ‘‘Vision 255’’ a été mise en place avec 30 000 soldats (12 000 gendarmes, 12000 policiers, 6000 militaires). En outre, une fiche d’assistance sécuritaire est disponible pour tous les candidats intéressés auprès de la CEI. La Commission Electorale indépendante animera le même atelier vendredi 2 décembre 2016 à l’intention des Organisations de la Société Civile.

abidjan.net

Commentaires

commentaires