Législatives 2016 à Béoumi : les populations en symbiose avec Sidi Touré...

Législatives 2016 à Béoumi : les populations en symbiose avec Sidi Touré et N’guessan Kouamé

29
SHARE

Samedi 10 décembre 2016. C’est à la Place « Henri Konan Bédié » de Béoumi, que le candidat Sidi Touré et son colistier N’guessan Kouamé Joachim ont lancé la campagne pour l’élection législative. Une journée marathon pour Sidi Tiémoko Touré et N’guessan Kouamé Joachim, tous deux candidats du RHDP dans la localité.
Au petit matin, les vrombissements et la musique rappellent aux populations que cette journée est peu ordinaire. Parades de motos et de camions podium à travers les principales artères de la ville. Des affiches et des panneaux publicitaires indiquent le choix à adopter. « Votez Sidi et Joachim », lit-on par-ci. « Ensemble pour la renaissance de Béoumi, Andokekrenou, Kondrobo », lit-on par-là.
Le soleil s’est déjà levé. Les populations convergent massivement vers le lieu de rassemblement pour le meeting en chantant pour certains, au pas de course pour d’autres. Personne ne veut rater cette occasion d’écouter les deux candidats de la liste « RHDP ».
Avant le meeting d’ouverture de cette campagne, une escale au lycée moderne de Beoumi. Cet établissement devant recevoir de nombreux tables-blancs des mains de M Siriki Sangaré cadre de Beoumi, soutien du candidat Sidi Touré.
Un meeting aux airs de festival
Il est un peu plus de 15 heures. La Place Henri Konan Bédié est surchauffée. Ici des femmes chantent, là des jeunes dansent. Sous les hangars, les chefs traditionnels et les autorités religieuses sont installées.
De nombreux artistes locaux et d’ailleurs se succèdent et entretiennent cette ambiance de jour de fête.
Lorsque les candidats Sidi Touré et N’guessan Kouamé Joachim arrivent sur les lieux du meeting, c’est l’hystérie. Ils ont du mal à se frayer un chemin. Tout le monde veut les toucher.
Sur le podium, les deux candidats s’adressent aux populations avec pédagogie. Rappelant les missions d’un député. « En plus de voter les lois, il doit connaitre les préoccupations de sa population, de ses électeurs. Il doit être au fait de ses difficultés pour les porter plus haut », souligne le candidat Sidi Touré.
« Les candidats du RHDP de Béoumi sont les candidats qu’il faut pour porter la voix de ses électeurs », indique-t-il, égrainant quelques actions dont les populations ont bénéficié : Reprofilage des voiries, adduction en eau potable, électrification de villages, construction du pont, etc.
«Le développement de Béoumi amorcé véritablement avec l’avènement du pont, ne doit pas s’arrêter. Ce pont a une histoire à laquelle nous avons pris part. Grâce à nous plusieurs jeunes ont pu bénéficier de projets de développement à Béoumi. Beaucoup reste à venir », reconnaît Sidi Touré. Prenant l’engagement de poursuivre les actions entamées et d’en initier plusieurs autres.
« C’est pourquoi il ne faut pas confier le destin de Béoumi à des aventuriers. Ne confiez pas vos voix à des aventuriers. Le développement de Béoumi doit être une affaire d’hommes d’expérience rompus à la tâche. Joachim et moi sommes tous deux de Béoumi. Ne cédez pas à la provocation », conseille-t-il en invitant les populations à « mener une campagne civilisée et apaisée », mais surtout à sortir massivement, pour voter le dimanche 18 décembre 2016, les candidats du RHDP. « Allez voter pour Kouamé Joachim et Sidi Touré, qui sont les choix de OUATTARA et de BÉDIÉ », précise Sidi Tiémoko Touré aux populations.

abidjan.net

Commentaires

commentaires