Home Politique Le PDCI annonce un meeting samedi à Yamoussoukro pour soutenir Ouattara et...

Le PDCI annonce un meeting samedi à Yamoussoukro pour soutenir Ouattara et Bédié

45
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), un grand allié au pouvoir, a annoncé mardi un meeting de soutien à la paix, au chef de l’État Alassane Ouattara et à son leader, Henri Konan Bédié, indique un communiqué de cette formation politique.

Le PDCI organise le samedi 10 juin 2017 à Yamoussoukro, la capitale politique, un « grand meeting de mobilisation et aussi de soutien (…) pour la paix, le président de la République, le président du PDCI-RDA et le gouvernement », précise le communiqué.

Cette décision intervient après une rencontre entre Maurice Kakou Guikahué, le Secrétaire exécutif du PDCI et le leader du parti, Henri Konan Bédié, au terme d’une séance de travail à Paris.

Suite à cette séance de travail accordée par M. Bédié au Secrétaire exécutif du PDCI, l’ex-président ivoirien a pris d’importantes décisions après les « derniers réglages » dans le cadre de la « bonne marche du parti », souligne le texte, qui annonce « la levée de suspension de membres du Bureau politique et du Comité des sages ».

M. Bédié a validé et signé plusieurs documents dont « la restructuration des délégations départementales et communales et la nomination des délégués départementaux et communaux du parti », poursuit le communiqué sans autres précisions.

Cette mesure consacre également « l’actualisation des membres de l’Inspection du parti et membres du Conseil de discipline et de l’Ordre du Bélier du parti, la nomination des vices coordonnateurs de l’inspection du parti, la nomination des Coordonnateurs du Grand Conseil Régional du parti ».

Ces décisions visent par ailleurs à « donner des orientations claires et précises pour l’organisation des délégués sur le terrain », ajoute le communiqué.

Au terme de la séance de travail, le secrétaire exécutif du PPDCI Kakou Guikahué, a pris congé de M. Bédié pour regagner Abidjan, conclut le texte.

PIG/ap/ls/APA

Source : abidjan.net