Home Politique La Côte d’Ivoire et le Maroc renforcent leur coopération

La Côte d’Ivoire et le Maroc renforcent leur coopération

75
SHARE

Le Maroc a signé lundi plusieurs accords de financement, notamment dans le domaine militaire, avec la Côte d’Ivoire, en vue de renforcer sa présence dans ce pays devenu la "première destination des investissements extérieurs du Maroc".

Le Mohammed VI, en visite à Abidjan depuis vendredi, et le président ivoirien Alassane Ouattara ont assisté à la cérémonie de signature.

Le Maroc et la Côte d’Ivoire ont mis en place depuis juin 2015 un Groupe d’impulsion économique (GIE).

"La Côte d’Ivoire est devenue, au cours de cette même période, la première destination des investissements extérieurs du Maroc, et les échanges commerciaux entre nos deux pays ont triplé", a déclaré Mme Bensalah Cheqroun, présidente du patronat marocain.

14 conventions ont été signées notamment pour "la mise en place du financement du projet +Hexagone+, faisant partie des projets prioritaires de la loi de programmation militaire 2016-2020 en Côte d’Ivoire".

Les deux pays ont signé un accord sur le financement de l’acquisition de logements pour les militaires ivoiriens pour faciliter l’accès au logement de nombreux militaires.

La Côte d’Ivoire a lancé en 2016 une loi de programmation militaire jusqu’en 2020, qui prévoit la modernisation et des achats d’équipements pour 1,2 milliard d’euros et une refonte des effectifs.

En janvier, une mutinerie d’anciens rebelles intégrés dans l’armée avait paralysé plusieurs villes pour réclamer le paiement de primes. En satisfaisant leurs revendications, via le versement de primes à 8.500 de ces membres de l’ex-rébellion ivoirienne ayant contrôlé le Nord entre 2002 et 2011, les autorités avaient provoqué la colère de militaires et gendarmes non concernés par cet accord, qui s’étaient à leur tour mutinés. Des affrontements avaient fait quatre morts à Yamoussoukro (centre).

Les autorités avaient ramené le calme en promettant "d’améliorer les conditions de vie" de toutes les forces de sécurité. Mais le 9 février, les soldats des Forces spéciales ivoiriennes, une unité d’élite de l’armée, directement engagée dans la sécurité du président Ouattara, s’étaient mutiné pour réclamer des primes.

Les accords signés entre les partenaires du secteur privé du Maroc et de la Côte d’Ivoire ont atteint 420 milliards de francs CFA (641 millions d’euros) en 2016.

De nombreuses entreprises marocaines sont présentes en Côte d’Ivoire dans la cimenterie, le BTP, les sociétés d’assurance, l’informatique et le commerce.


Source : Africatime CI

Africatime CI