Investiture du nouveau Président du Ghana : Ce que Ouattara a dit...

Investiture du nouveau Président du Ghana : Ce que Ouattara a dit à Accra

36
SHARE

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a pris part le samedi 07 Janvier 2017, à Accra, en qualité d’Invité d’honneur, à la cérémonie d’investiture du nouveau Président du Ghana, SEM Nana Addo Dankwa Akufo–Addo et de son Vice–Président, Alhaji Dr Mahamudu Bawumia. Le Chef de l’Etat qui est arrivé dans la capitale ghanéenne dans la matinée a été accueilli par le Ministre Hackman Owusu Agyman. Situant le sens de ce déplacement, le Président Alassane Ouattara a d’abord indiqué qu’il était à Accra à l’invitation du Président Nana Akufo–Addo, en qualité d’Invité d’honneur à sa cérémonie d’investiture ; ce qui lui vaudra de prononcer un discours au cours de l’évènement. Il a ensuite dit sa joie d’être au Ghana, un pays ‘’ami et frère’’ qui entretient des relations ‘’très fortes’’ avec la Côte d’Ivoire. Le Président de la République a également ajouté avoir effectué le déplacement d’Accra pour saluer la manière dont la dernière élection présidentielle s’est déroulée dans ce pays frère ; c’est-à-dire de façon ‘’démocratique, transparente’’, avec notamment, selon lui, l’élégance politique du Président sortant, SEM John Dramani Mahama, qui a reconnu sa défaite en appelant son challenger vainqueur, Nana Akufo–Addo. Il a donc saisi cette occasion pour féliciter le peuple ghanéen pour cette ‘’démonstration de maturité politique’’ et souhaiter ses vœux les meilleurs au Président élu et à son Vice- Président. 2/3 Pour terminer, le Chef de l’Etat a souligné que la Côte d’Ivoire continuera et intensifiera sa coopération avec le Ghana comme elle l’a fait avec le Président sortant, SEM John Dramani Mahama, avec qui la collaboration a été ‘’excellente’’. Le Président de la République s’est ensuite rendu à ‘’Independance Square Kwame N’krumah’’, lieu de l’évènement du jour, où, aux côtés de plusieurs autres Chefs d’Etat africains, il a pris part à la cérémonie d’investiture proprement dite. Laquelle cérémonie a été marquée par quelques temps forts, notamment la prestation de serment du Président et du Vice- Président élus ; le discours d’investiture de Nana AKUFO- ADDO ; l’intervention de la Présidente du Libéria, SEM Ellen Johnson SIRLEAF, en sa qualité de Présidente en exercice de la CEDEAO, et l’allocution de l’Invité d’honneur, SEM Alassane Ouattara. Dans son discours d’investiture, le nouveau Président du Ghana qui a salué ses pairs Chefs d’Etat et tous les invités venus à cette cérémonie, a relevé quelques aspects historiques de son parcours politique avant de rappeler sa vision pour son pays. Une vision basée, selon lui, sur l’union et la concorde entre les fils et filles du Ghana, mais également entre tous les enfants du continent africain. Après avoir souligné qu’il travaillera au cours de son mandat, à la prospérité et au développement de son pays, SEM Nana AKUFO – ADDO a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, SEM John Dramani MAHAMAT et a salué la présence distinguée du Président Alassane OUATTARA. La Présidente en exercice de la CEDEAO, SEMme Ellen Johnson SIRLEAF, a également salué le peuple ghanéen pour ce modèle de démocratie et de transmission du pouvoir qu’il présente au monde ; tout en souhaitant que cela fasse école en Afrique de l’Ouest et sur le continent. Elle a rassuré le nouveau Président de l’appui et de l’accompagnement de l’Organisation sous- régionale. Intervenant en sa qualité d’Invité d’honneur de cette cérémonie d’investiture, le Président Alassane OUATTARA a d’abord mis en exergue l’excellence des relations de coopération entre le Ghana et la Côte d’Ivoire ainsi que les liens historiques d’amitié et de fraternité entre les deux peuples. Il a ensuite relevé la qualité du processus démocratique pacifique dans ce pays qui a abouti à l’élection de SEM Nana AKUFO- ADDO. Il en a profité pour rendre hommage au Président sortant, John Dramani MAHAMA, non seulement pour son attitude de fair-play, son leadership mais aussi pour toutes ses actions à la tête du Ghana et lors de son passage à la Présidence de la CEDEAO. Pour terminer, le Président de la République a fait remarquer que le peuple ghanéen, en démontrant ainsi sa maturité politique, a définitivement opté pour la démocratie et la paix. Aussi, lui a – t – il demandé de persévérer dans cette voie, car sans paix, il n’y a point de développement.

Source : Direction Communication de la Présidence

abidjan.net

Commentaires

commentaires