Grève des fonctionnaires: toujours pas d’accord définitif

Grève des fonctionnaires: toujours pas d’accord définitif

203
SHARE

Abidjan – Cinq heures de discussions n’ont pas suffi, jeudi, au gouvernement et à la plateforme des organisations professionnelles du secteur public de s’accorder définitivement sur les motifs de la grève reconduite au début de la semaine, le ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Pascal Abinan Kouakou, ayant annoncé lundi que des solutions adéquates seront apportées aux revendications des fonctionnaires.

« Il n’y a pas encore eu d’accord définitif, nous avons convenu de nous retrouver demain à partir de 10H, mais ce qu’on peut retenir, c’est que nous avons fait des avancées notables », a déclaré M. Abinan à l’issue de la première journée de rencontre avec la plateforme des syndicats des fonctionnaires.et agents de l'Etat.

Il a expliqué que sur les six points de revendications portés par les syndicats, le gouvernement a accédé à quatre points. « Nous sommes dans une dynamique où nous pensons que nous avons avancé et ils l’ont reconnu. Ils ont même félicité, remercié le gouvernement pour cela. Il reste deux points en suspens, le stock des arriérés et la bonification des 150 points d’indices », a-t-il indiqué.

Pour le président de la plateforme des organisations professionnelles du secteur public, Gnana Zadi, des avancées ont été enregistrées, notamment la question des journaliers, la question des libertés syndicales, quelques points au niveau de la question de la retraite et la question concernant les impôts sur le salaire.

« Il y aura un autre round demain sur la question des 150 points de bonification indiciaire et puis la question du stocks des arriérés. Nous attendons que le gouvernement nous fasse des propositions. Nous pensons que demain, nous aurons de bonnes nouvelles », a rassuré Gnana Zadi Théodore.

Les ministres du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Abdourahmane Cissé, de l’Economie et des Finances, Adama Koné, de l’Emploi et de la Protection sociale, Jean Claude Kouassi, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Ly Ramata, de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Camara, de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie, de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné, ont pris part à cette rencontre.

gak/kp

Source : abidjan.net

abidjan.net

Commentaires

commentaires