Discours de Mme le ministre lors de la cérémonie de lancement de...

Discours de Mme le ministre lors de la cérémonie de lancement de pré-campagne

45
SHARE

Je suis Affoussiata Bamba-Lamine

C’est en l’an 2000 que démarre véritablement mon parcours politique !
Ce parcours est à l’image même du cours de ma vie ; il est marqué par une foi profonde en DIEU. Ce socle de spiritualité qui va au-delà de la simple religiosité, se manifeste à travers un grand amour du prochain, une grande confiance en l’homme, créature de Dieu, par excellence.

Cette foi m’a toujours amenée à me surpasser et à donner le meilleur de moi-même pour me mettre au service de mon prochain ; surtout pour défendre toutes les causes nobles et justes !
Sans une telle foi, comment aurais-je pu abandonner le confort d’un cabinet d’avocat à Paris pour emprunter le difficile chemin de la politique?

Plus tard, en militante disciplinée du RDR, j’ai répondu à l’appel de mon Parti, à Abobo. Je remercie les populations qui m’ont fait confiance en m’élisant Député sur la liste du RDR. En tant qu’élue de cette circonscription, j’y ai pratiqué une politique de proximité :
- en créant une permanence dans la commune ;
- en créant une salle multimédia pour les réunions d’associations de jeunes Abobolais, cadre propice aux recherches d’opportunités d’emplois et d’auto-forrmation ;
- en créant et en finançant des associations de femmes pour leur permettre d’entreprendre des activités génératrices de revenus ;
- en apportant des soutiens financiers à des jeunes filles pour les aider à ouvrir des salons de coiffure ;
- en faisant raccorder un quartier d’Abobo à la canalisation des eaux usées ;
- en organisant les femmes en coopératives pour faciliter leur accès au micro crédit ;
- en faisant des dons en vivre et un appui financier à des ONG qui s’occupent des orphelins, notamment l’ONG AJECI ;
- en célébrant chaque année la fête des mères et diverses autres manifestations.

A l’Assemblée Nationale, j’ai présidé la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles (CAGI), l’une des plus importantes commissions que compte notre parlement. En cette qualité, j’y ai fait adopter plusieurs lois, notamment la loi sur la famille.
À toutes les étapes de ma vie, je suis restée une avocate dans l’âme, prête à défendre la veuve et l’orphelin, protéger l’homme contre l’homme ; suivant en cela la pensée de Jean Rostand, et je cite : « savoir reconnaître l’humain jusque dans l’inhumain, car l’ignoble est souvent du noble qui a mal tourné ».

Je suis candidate à Cocody !
J’ai pris le temps d’aller à la rencontre de mes concitoyens de Cocody pour recueillir leurs préoccupations et suggestions ; et surtout, écouter leurs critiques. Ainsi, j’ai pu m’imprégner davantage des difficultés qu’ils vivent au quotidien, et j’ai pris la pleine mesure de leurs attentes qui portent notamment sur :
- l’emploi des jeunes ;

- l’autonomisation des femmes ;
- la cherté de la vie ;
- les infrastructures de base.

Je suis candidate pour contribuer à la renaissance de Cocody, et dans l’Union, la Discipline et le Travail, nous allons surmonter les difficultés pour écrire les plus pages de l’histoire de notre destin commun.

J’y crois !

Et je voudrais que vous y croyiez avec moi, parce que « toute initiative qui prend sa source en Dieu, reçoit de Lui son achèvement ».

Ainsi, comme le dit Gaétan Picon que je cite : « la naissance d’une œuvre n’est pas la prise de conscience d’une expérience : c’est la rencontre d’une voix ».

Votre voix, ma Voie ! Pour la renaissance de notre cité !

Je vous remercie.

abidjan.net

Commentaires

commentaires