Home Politique Côte d’Ivoire: Prétendu financement de la rébellion de 2002 par Bédié, le...

Côte d’Ivoire: Prétendu financement de la rébellion de 2002 par Bédié, le PDCI invite ses militants à rester «sourds sereins et imperturbables» face à ces propos

91
SHARE

Billon et Adjoumani lundi à Abidjan (ph KOACI)

– Lundi 19 Juin 2017 – Accusé par l’un des proches du Président de l’Assemblée nation d’être mêlé dans le financement de la rébellion de septembre 2002, le PDCI a réagi face aux attaques contre son Président, Aimé Henri Konan Bédié.

Son porte-parole, le ministre Jean-Louis Billon à l’occasion d’une conférence de presse qu’il animée ce jour au siège du Parti où le PDCI se dit indigné face à ces propos et invite ses militants à rester « sourds, sereins et imperturbables » comme relevé sur place par .

«Devant des accusations aussi graves, le PDCI -RDA, réuni en sa session hebdomadaire du 13 jiin 2017 qui a fait un examen approfondi des derniers développement de l’actualité socio-politique s’indigne que de telles allégations mensongères soient proférées en direction de son Président, auteur de l’appel de Daoukro, homme de mesure, de consensus et de paix qui ne ménage aucun effort, pour que notre pays retrouve la stabilité, la cohésion et la prospérité, » a déclaré le ministre Jean-Louis Billon.

Estimant que les propos de ce proche de Guillaume Soro s’apparentent à des manœuvres de division et de diversion, le porte-parole adjoint du PDCI invite les militants du plus vieux parti de Côte d’Ivoire à demeurer mobilisés et unis derrière leur Président et à œuvrer sans relâche à la cohésion au sein de la formation politique dans la perspective des enjeux futurs.

Ce proche du Président de l’Assemblée nationale est intervenu quelques heures après la découverte de cache d’armes dans le domicile de Bouaké de Soul to Soul, chef du protocole de Guillaume Soro.

Le ministre Jean-Louis Billon soutient que le Président du PDCI ne peut pas s’adonner à ces pratiques d’autant plus qu’il est fidèle à ses idéaux de paix légués par le père fondateur le Président Félix Houphouët Boigny.

«La Côte d’Ivoire vit depuis le début de l’année 2017, une série de mutineries qui ont sérieusement mis à mal le climat sécuritaire et social dans notre pays. Au cours de celle du mois dernier, l’ensemble de la communauté nationale et internationale a été informé de la découverte d’une importante cache d’armes dans une résidence de la ville de Bouaké. Le PDCI et son Président, son excellence Henri Konan Bédié ont exhorté les soldats insurgés à privilégier les voies du dialogue et de la négociation pour faire aboutir leurs revendications, » a-t-il expliqué.

Tout en condamnant ces propos irresponsables dont la teneur n’a d’égal que la cécité de leurs auteurs, le porte-parole adjoint du PDCI estime enfin qu’ils tendent à faire croire que le Président Henri Konan Bédié, homme de mesure et de paix qui a toujours su privilégier l’intérêt supérieur de la nation, serait mêlé à de sombres pratiques de financement de la rébellion de septembre 2002.

Wassimagnon, Abidjan
Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile), 


ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)


Source : Koaci