Côte d’Ivoire: Kandia prévient les grévistes que l’Etat ne peut pas payer...

Côte d’Ivoire: Kandia prévient les grévistes que l’Etat ne peut pas payer 270 milliards et sollicite le RER pour casser le mouvement

1509
SHARE

Kandia Camara 

© koaci.com – Samedi 21 Janvier 2017 – Pendant que les syndicats initiateurs de la grève des fonctionnaires étaient réunis en Assemblée générale extraordinaire pour décider de la conduite à tenir suite à l’entretien d’hier avec le chef du Gouvernement ivoirien, une rencontre similaire s’est tenue ce jour au siège du Rassemblement des républicains (RDR) comme constaté sur place par KOACI.COM.

Conformément à ses textes et à la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire, le Rassemblement des enseignants républicains (RER) était également en Assemblée générale extraordinaire.

La ministre de l’Education et de l’enseignement professionnel, Kandia Camara a pris part à cette rencontre d’échanges entre enseignants RDR.


Elle a à l’occasion dénoncé la grève des agents de la fonction publique qui se poursuit et qui a débuté depuis le 9 janvier dernier.

Kandia Camara estime que le débrayage des fonctionnaires est illégal d’autant plus que les plates formes initiatrices de ce mouvement de mécontentement sont en négociation avec le Gouvernement.

«Dès lors, une négociation a commencé l’on ne doit plus aller en grève. Quand vous commencez une grève avant le début de la négociation, dès l’instant où la négociation commence, vous devez suspendre votre mot d’ordre de grève, jusqu’à la fin de la négociation, » s’est justifié la ministre de l’Education dont le secteur est durement touché par la grève des fonctionnaires. 

Selon la ministre, dès lors que la discussion entre les plates formes et le Premier ministre n’est pas épuisée, il ne devait pas avoir grève.

«Si vous vous mettez en grève, dans ce cas c’est une grève purement et simplement illégale selon les textes, » a ajouté Kandia Camara.

Le député d’Abobo a révélé aux enseignants RDR que sur les six points de revendications des grévistes, quatre ont été pris en compte par le Gouvernement qui a renvoyé les plates formes à un forum qui se tiendra du 23 au 25 février prochain les deux autres.

Les deux points d’achoppement entre le Gouvernement et les initiateurs de la grève sont le paiement du stock des arriérés pour un montant de 249 milliards de FCFA et le relèvement de l’indice à 150 points pour un montant de 21 milliards FCFA.

"Aujourd’hui, le Gouvernement ne peut pas s’engager dans le paiement de 270 milliards de FCFA," a soutenu la ministre qui a au passage affirmé que les priorités du Gouvernement sont ailleurs.

"Nous avons un grave déficit en terme d'infrastructures scolaires, sans compter le domaine de la santé où les problèmes sont énormes," a poursuivi Kandia Camara.

Selon elle, le Premier ministre a annoncé aux grévistes qu'il est difficile pour le Gouvernement de prendre l'engagement de payer 270 milliards de FCFA.

Tout en déplorant la mauvaise foi des syndicalistes, militante du RDR, Kandia Camara compte désormais sur les enseignants de sa formation politique pour casser le mouvement.

Elle leur a demandé de prouver leur appartenance au RDR en reprenant les activités le lundi matin.


Source : Koaci

Koaci

Commentaires

commentaires