Côte d’Ivoire: Grève à la Fonction publique, le Gouvernement veut faire des...

Côte d’Ivoire: Grève à la Fonction publique, le Gouvernement veut faire des propositions aux «grévistes» afin qu’ils reprennent le travail

266
SHARE

© koaci.com – Mercredi 18 Janvier 2017 – Après plus d'une semaine d'arrêt de travail Search travail à la fonction publique, le Gouvernement Search Gouvernement a reçu hier la Plate forme des syndicats initiatrice de ce mouvement de protestation qui a paralysé les cours dans les lycées et collèges.

Les deux parties se rencontrent à nouveau demain comme l’a indiqué ce jour, le ministre de la Fonction publique Search Fonction publique après le Conseil des ministres.


Pascal Abinan Kouakou a affirmé à la presse qu'au cours de cette deuxième rencontre, le Gouvernement Search Gouvernement va faire des propositions Search propositions à la Plateforme syndicale afin qu'elle reprenne le travail.

"Je pense que ce que le Gouvernement Search Gouvernement va les proposer demain va les rassurer pour que le travail Search travail reprenne afin que les caisses de l'Etat puissent être renfloués pour faire face à leurs problèmes," a expliqué le ministre.

Pascal Abinan Kouakou a rappelé que le Gouvernement Search Gouvernement a examiné en conseil de Gouvernement Search Gouvernement et en conseil des ministres, les revendications des fonctionnaires.

"Demain nous les rencontrons pour faire des propositions. Nous espérons que ces propositions Search propositions que le Gouvernement Search Gouvernement va leur faire, va les rassurer et qu'à partir de ce moment, le mot d'ordre de grève va être levé et que le travail Search travail va reprendre le plutôt possible. Hier je leur disait qu'ils ont paralysé tous les services pourvoyeurs de ressources au budget de l'Etat," a-t-il insisté.

Il faut noter que six points sont inscrits à l'ordre du jour dans les revendications des fonctionnaires dont les principales sont l'ordonnance de 2012 et le stock des arriérés suite au déblocage et à la revalorisation salariale. 

Pascal Abinan Kouakou a révélé, qu’à un moment, les fonctionnaires demandaient le retrait pur et simple de l'ordonnance et avaient oublié que dans l'ordonnance, il y a des points positifs à savoir l'allongement du temps de travail Search travail qui est passé de 55 ans, à 60 ans voire 65 ans pour les grades supérieurs.

"Ils se sont rendus compte que s'il y avait un retrait pur et simple, ils perdaient d'autres avantages donc, ils ont ciblé leur revendication sur la pension de retraite," a conclu le ministre de la Fonction publique.

Wassimagnon, Abidjan 


Source : Koaci

Koaci

Commentaires

commentaires