Home Politique Côte d’Ivoire: Agrobusiness, un proche de Soro tente une médiation entre la...

Côte d’Ivoire: Agrobusiness, un proche de Soro tente une médiation entre la présidence et Yapi, rencontre annoncée au palais

144
SHARE

Christophe Yapi en 2016 à Abidjan


– Samedi 10 Juin 2017 – Depuis l'annonce début mai dernier de tentative de conciliation via une proposition de règlement à l'amiable émise par son cabinet d'avocat au Doyen des Juges d'Instruction d'Abidjan, nous étions sans nouvelle de Christophe Yapi.

Face à la grogne des souscripteurs, impatients, et la, selon nos informations, non acceptation de ladite proposition, nous apprenons qu'un proche collaborateur de Guillaume Soro a tenté de faire le médiateur entre le palais présidentiel et le PDG des sociétés Monhevea et Agronomix.

En effet, en France, vendredi, Karim Ouattara (ph2) a rencontré le Conseiller Technique de Christophe Yapi, le représentant, accompagné de l'avocat Maitre Esmel Paulin, le DG d'Agronomix France, deux agents d'Agronomix France, et Maria Dion, représentant les souscripteurs de Monhévéa.

Après 3 heures d'échanges, selon ses propos, il aurait été convenu d'une rencontre au palais présidentiel à Abidjan.

«Le CR de la réunion a été fait aussitôt à la Présidence qui a marquée son accord à recevoir la délégation de M.Yapi à Abidjan dans les prochains jours. Des dispositions particulières seront prises pour rassurer M.Yapi de la bonne foi des autorités.» rapporte l'ancien conseiller à la LONACI.

Par ailleurs, il réaffirme la position tenue depuis le début de l'affaire par la partie accusée, le remboursement à leurs plus de 36 000 souscripteurs.

«Les représentants de MH/Agronomix ont réaffirmé au nom du PDG Yapi, leur disponibilité à rembourser tous les souscripteurs jusqu'au dernier centime. À cet effet une rencontre aura lieu avec les souscripteurs à Abidjan pour expliquer le mode opératoire.»

Le Conseiller Technique de Christophe Yapi, le représentant, accompagné de l'avocat Maitre Esmel Paulin, le DG d'Agronomix France, deux agents d'Agronomix France, et Maria Dion, représentant les souscripteurs de Monhévéa.

Contacté ce samedi, le cabinet d'avocat de Christophe Yapi (Abitbol-Associés, France, ndlr), n'a pas encore donné réponse car, tout simplement, fermé jusqu'à lundi.

Début 2017 éclatait l'affaire Agrobusiness, près d'une vingtaine d'entreprises du secteur voyaient leurs comptes gelés et, pour certaines, leurs dirigeants être, jusqu'à ce jour, incarcérés à la MACA pour des suspicions financières en tout genre.

Hors de Côte d'Ivoire depuis fin 2016, Christophe Yapi, visé par un mandat d’arrêt émis par la Côte d'Ivoire, est suspecté par la justice ivoirienne de détournement et de blanchiment d'argent.

Amy Touré, Abidjan


Source : Koaci