Home Politique Côte d’Ivoire-Maroc : 55 ans de coopération multiforme et exemplaire

Côte d’Ivoire-Maroc : 55 ans de coopération multiforme et exemplaire

61
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Depuis l’établissement des relations diplomatiques en août 1962 entre la Côte d’Ivoire et le Maroc, les deux pays entretiennent une coopération multiforme et exemplaire dans les domaines politique, économique, commercial, financier…

L’excellence de ces relations se traduit, au plan politique et diplomatique, en ce qui concerne le Royaume du Maroc, par un traité d’amitié signé en 1973 et la signature desoixante-huit accords ainsi que la contribution du Royaume à lasortie de crise en Côte d’Ivoire à travers l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) où il comptait un contingent de huit cent (800)soldats.

La Côte d’Ivoire, a, pour sa part, soutenu le Maroc dans le conflit au Sahara Occidental avec le Front Polisario. Pour Abidjan, le dialogue peut être, ici,de très grande utilité surtout dans son application directe entre les belligérants.

Les autorités ivoiriennes ont traduit ce soutien par la participation de la Côte d’Ivoire aux négociations entreprises depuis plus deux ans à New-York, sous l’égide des Nations Unies entre la Maroc et le Front Polisario. Et surtout par l’implication d’Abidjan dans le retour du Royaume chérifien à l’Union africaine.

Au plan économique, les visites officielles effectuées par le Roi du Maroc en Côte d’Ivoire en 2013 et 2014 ont permis de relancer la Coopération entre les deux pays. Outre l’accord portant création de la Grande Commission Mixte de Coopération, soixante-huit accords ont été signés dans plusieurs domaines dont la diplomatie, le transport, l’enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique, l’Agriculture, l’Intérieur et la Sécurité, la santé,la culture et la l’francophonie, l’artisanat et la promotion des PME, des mineset commerce…

En matière d’investissements,la Banque Centrale Populaire du Maroc a signé cinq importantes conventions dont deux avec le Ministère de l’Economie et des Finances pour un montant de quatre-vingt-dix milliards de FCFA destinés à la construction de cinq mille cinq cents classes pour l’Education Nationale et l’Enseignement Technique.

Le groupe CIMAF (Cimenterie de l’Afrique) a implanté une cimenterie à Abidjan en2011 doublée d’une sacherie dont la construction a commencé en 2014 en vue d’appuyer la réalisation des projets de logements sociaux.

En effet, le groupe marocain, Addoha, leader du secteur de l’immobilier a prévu construire plus de huit mille logements dont sept mille cinq cents à Locodjoro (ouest d’Abidjan) sur une surface de vingt-six hectaresa et cinq cent trente appartements économiques à Koumassi (Sud d’Abidjan)sur trois hectares a pour un investissement de l’ordre de 2,2 milliards de dirhams soit cent trente milliards cinq cent vingt-et-un millions six cent mille FCFA.

Sur le plan financier, la banque marocaine, Attijariwafabank, 1er groupebancaire et financier du Maghreb, est implantée en Côte d’Ivoire, depuis 2010quand au plan commercial, il est à noter que pour l’année 2013, les exportations de la Côte d’Ivoire vers le Maroc se sont élevées à 7 milliards deFCFA pour des importations estimées à près de 70 milliards de FCFA.

C’est dans ce contexte marqué par des relations ‘’ fraternelles et amicales’’ que Mohammed VI entame, ce vendredi, sa quatrième visite en Côte d’Ivoire, depuis l’arrivée au pouvoir en 2011 de Alassane Ouattara.

HS/ls

Source : abidjan.net

abidjan.net