Côte d’Ivoire: deux ministres limogés réélus députés

Côte d’Ivoire: deux ministres limogés réélus députés

52
SHARE

Deux ministres ivoiriens limogés fin novembre en raison d'un désaccord au sujet des législatives de dimanche dernier, ont tous deux été réélus, selon des résultats officiels provisoires rendus publics.
Abdallah Albert Toikeusse Mabri, ancien ministre des Affaires étrangères et Gnanmien Konan, ex-ministre de l'Habitat et du Logement Social avaient été démis de leur fonction le 25 novembre par un décret du président ivoirien Alassane Ouattara.

M. Mabri président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) a été réélu dans sa circonscription de Zouan-Hounien (ouest), tandis que Gnamien Konan qui dirige l'Union pour la paix en Côte d'Ivoire (UPCI),a emporté le suffrage des électeurs de Bottro (centre).
Ces deux personnalités étaient avec leurs petites formations politiques membres de la coalition présidentielle, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).
Ils avaient réclamé davantage d'investitures en faveur de leurs membres
pour les législatives.

Abdallah Albert Toikeusse Mabri a été remplacé aux Affaires étrangères par Marcel Amon-Tanoh, ministre, directeur de cabinet du Président de la République.

Mamadou Sanogo, déjà ministre de la Construction et de l'Urbanisme, avait été "chargé d'assurer l'intérim du Ministre de l'Habitat et du Logement Social".
La presse ivoirienne saluait lundi dans son ensemble un scrutin qui s'est déroulé "dans le calme", soulignant toutefois, une "faible participation" à ces législatives. Le président Alassane Ouattara attend une solide majorité pour achever son deuxième et dernier mandat.


Africatime CI

Commentaires

commentaires