Home Politique Côte d’Ivoire : Albert Mabri aspire être le candidat du RHDP à...

Côte d’Ivoire : Albert Mabri aspire être le candidat du RHDP à la présidentielle de 2020

97
SHARE

L’ex-chef de la diplomatie ivoirienne et président de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), Abdallah Albert Toikeusse Mabri a indiqué, lundi, qu’il « souhaite être celui que l’ensemble du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) accompagne » en 2020 au cours de l’élection présidentielle.

Le patron de l’UDPCI a émis ce vœu face à la presse après le premier bureau politique de son parti qui s’est tenu à la suite de son éviction, vendredi dernier du gouvernement ivoirien en sa qualité de ministre des affaires étrangères.

« Je souhaite être celui que l’ensemble du RHDP accompagne », a indiqué M. Mabri qui a précisé que son parti demeure toujours membre de cette coalition créée en 2005. «Il a été créé et l’UDPCI en est membre » a-t-il soutenu, ajoutant que si son parti décide de s’en retirer, « les instances compétentes se réuniront et nous le signifierons à nos partenaires ».

« Mes ambitions personnelles, je les porte avec conviction, avec le soutien de mon parti », a fait remarquer Abdallah Albert Toikeusse Mabri en présence de ses militants.

Sur les éventuels cas de pressions dont pourraient être victimes ses proches, le président du parti fondé par l’ex-chef de l’Etat Robert Guéï, a souligné que seul l’ex -Ministre de l'Enseignement technique et de formation professionnel, Albert Flindé , « candidat de l’UDPCI dans la commune de Man(Ouest ivoirien) a été appelé par le Secrétaire Général de la présidence pour se voir signifier la fin de sa mission au poste de Conseiller spécial auprès du Président de la République ».
« C’est la seule information que je peux vous donner.

Pour le reste, nos cadres ne sont pas victimes de quelque pressions ou acharnements que ce soit », rassure M. Mabri qui a « exprimé sa gratitude » au chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara « pour les 6 ans de confiance et de collaboration franche » . Le bureau politique du parti « Arc en ciel » dit « prend acte de la décision » du Président de la République mettant fin à la mission de son Président.

Le Président Alassane Ouattara a limogé, vendredi, les ministres Abdallah Albert Toikeusse Mabri (Affaires étrangères) et Gnamien Konan de l’habitat et du logement social respectivement président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) et de l’Union pour la paix en Côte d’Ivoire (UPCI), deux partis membres du RHDP.

Ces deux partis contestaient la répartition des candidatures communes aux prochaines législatives du 18 décembre prochaine dans le cadre de cette alliance.

SY/ls/APA

abidjan.net