Côte d’Ivoire: 227 textes de loi adoptés par les députés de 2011...

Côte d’Ivoire: 227 textes de loi adoptés par les députés de 2011 à 2016 (Soro)

36
SHARE

Les députés ivoiriens ont adopté au total 227 textes de loi au cours de la législature 2011-2016 dont la clôture officielle s’est déroulée, mercredi, à Abidjan, a annoncé le Président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro.

«Le vote de la loi reste l’attribut essentiel du député. Nous avons bien travaillé (...). Nous avons examiné et voté 227 textes de loi de natures diverses », a indiqué Guillaume Soro précisant que « plus d’une centaine de lois votées ont un caractère économique, une cinquantaine constituées de lois d’autorisations et de ratifications de conventions internationales, les lois à caractère politique et culturelle ont été en nombre ».

Le Président de l’Assemblée nationale s’est réjoui des nombreuses réformes faites au cours de cette mandature qui ont permis une transformation de cette maison des députés faisant d’elle une institution « enviable qui incite et invite à y être locataire ».

A ce propos, il a rappelé « l’Etat de délabrement dans lequel se trouvait notre parlement au point que certaines langues ironisant, disaient la maison du peuple est un garage ».

Poursuivant, il a soutenu qu’« aujourd’hui nombreux sont ceux qui reconnaissent que l’Assemblée nationale a retrouvé son prestige ».
« La modernisation, la promotion du genre, le rapprochement de l’institution de la population, la diplomatie parlementaire, la promotion des valeurs culturelles, le regard critique porté sur la marche de notre société au plan national », sont entre autres des faits qui ont donné un nouveau souffle à ce parlement à en croire M. Soro.

Profitant de cette tribune qui se tient, quelques jours après le scrutin législatif (18 décembre dernier) le député élu dans la circonscription de Ferkessedougou (Nord ivoirien) a félicité les nouveaux élus tout en encourageant les perdants.

« Les élections ne sont qu’une compétition, vous n’avez point démérité, je garderai de vous l’image d’une femme et d’un homme qui ont consacré leur énergie au rayonnement de notre institution », a-t-il lancé à l’endroit des perdants.


Africatime CI

Commentaires

commentaires