Sisco « l’enfant guerrier » du zouglou revient 9 ans après

Sisco « l’enfant guerrier » du zouglou revient 9 ans après

153
SHARE

« Enfant Guerrier », « Djasso djasso », des titres qui ont fait connaitre et provoquer le succès du duo Khunta et Sisco. Neuf ans après la disparition de Khunta, Sisco signe enfin son grand retour.

Gnanhoua Likré Francis – plus connu sous le nom de Sisco – originaire de l’ouest de la Côte d’ivoire  précisément de Gagnoa, titulaire d’un Bac A et d’un Deug 2 à l’INSAAC, est un artiste beaucoup apprécié qui malheureusement avait disparu de la scène après la mort de son binôme. Neuf ans après il compte signer son grand retour. Il s’est livré en long et en large à votre magazine préféré Life.

Artiste ivoirien du fameux duo ‘’Khunta et Sisco’’, Sisco depuis l’école primaire était passionné de musique, ce qui l’a poussé à créer un groupe d’animation de 10 membres dont il était le leader. Sa spécificité était qu’il utilisait des instruments traditionnels, un peu moins conventionnels.

Il devient donc le concurrent de Khunta qui était lui aussi le leader de son groupe de 8 membres. Cette concurrence et ce duel qui battait son plein dans tous les spectacles d’antan à Bouaké, ont accouché contre toute attente un duo. Encore débutants, ils sortent pour la première fois un album en 1998 intitulé ‘’Pourquoi ça’’. Un album qui a connu un succès mitigé.  Deux ans plus tard, leur 2eme album ‘’Mé pkô ti sa kpo’ ’qui aura un meilleur écho et deviendra leur premier véritable succès contre toute attente. Le 3eme opus ‘’Gochinago’ ’, les propulsera vers un autre niveau très surprenant clôturé par des tournées internationales. 4eme projet, l’un d’eux sera frappé par la tragédie. Khunta de son vrai nom Lokossan Ano Koffi Yvon, décède le 20 décembre 2007 des suites d’une courte maladie. Cette disparition, marquera à jamais Sisco qui selon lui, est d’origine mystique.  9 ans après cette disparition, Sisco décide de revenir sur la scène musicale avec l’aide de son manager, mais son retour n’a pas été de tout repos. Durant ces 9 années de silence, il est plus actif en coulisses. L’artiste organisait et animait des spectacles et faisait des tournées un peu partout en Côte d’Ivoire, mais il est resté tout de même effacé sur les grandes scènes. Sisco n’était pas statique, il était sollicité par certaines autorités politiques (des députés en l’occurrence) dans le cadre de leur campagne électorale.  « Cela n’a pas été facile quand l’on perd une personne proche .j’avais le moral brisé et j’étais surtout fragilisé, la mort de Khunta m’a bouleversé, je n’avais plus d’inspiration .j’avais plusieurs opportunités de travail mais une fois au studio je n’arrivais plus à chanter et les producteurs ont fini par se décourager.» nous a-t-il confié.

Le décès de son acolyte a été un coup dur pour lui. Certains affirmaient qu’il était atteint de folie, on l’a également traité d’accro à l’alcool et la drogue, pire, des rumeurs faisant état qu’il était mort. Le faiseur de zouglou a démenti tous ces propos en se prononçant en ces termes : « il s’agit de racontars qui sont propres à l’Afrique. Quand on ne passe plus à la télé plusieurs choses se disent à notre propos. Il y a certaines personnes qui prétendaient me voir dans des bistrots, il ne s’agissait pas de moi, c’était juste des rumeurs. Je ne sais pas ce que c’est que la drogue, mais peut être des personnes de mon entourage l’utilisait sans que je le sache. »

Ni calme ni coléreux, Sisco est un guerrier. En dehors de sa carrière musicale, Sisco a une vie de famille plutôt rangée avec une femme et est également père de plusieurs enfants dont il n’a pas voulu donner le nombre. Sisco est un homme croyant et dévoué à la prière. Il faut ajouter qu’en dehors de tout cela, l’artiste se consacre aussi à l’élevage du porc en tant qu’activité secondaire.

Sur le plan musical, Sisco managé par Pierre Sympa, a un style de zouglou particulier et propre à lui, basé essentiellement sur de très belles mélodies avec une voix impeccable, qui sait transmettre l’émotion, le tout accompagné par des textes dénonçant  de manière claire certains fléaux menaçant la jeunesse. C’est dans ce sens que Sisco prépare un répertoire exceptionnel à ses fans « je reviens avec une bombe et un nouveau style zouglou. » A quoi faut-il s’attendre ? Il a refusé de donner plus de détails (titre de l’album ; nombre de titres ; les artistes ayant intervenus…) sur son nouvel album. Ce que l’on sait est que l’album est prévu pour début 2017 et qui sera précédé par des singles et compte faire des spectacles pour en faire la promotion. Bien qu’artiste zouglou, Sisco ne se ferme pas les portes quant à s’essayer à d’autres styles musicaux, il voue la passion à l’afro-beat.

Pierre Sympa, Robbert Brazza, Kiki Touré, Joss Men Joss et Gao l’argent parmi tant d’autres et surtout ses fans sont ceux-là même qui ont encouragés Sisco et à reprendre confiance en lui, il a tenu à les remercier.

Un retour tant attendu pendant 9 ans par les fans. Celui qui a pendant longtemps broyé du noir, sera-t-il à la hauteur ? Très bientôt vous le saurez.

Arlette Assoh

Étiquettes : , , , ,




lifemag-ci.com

Commentaires

commentaires