Clash évité entre Debordo et Meiway à Abobo devant Adama Toungara :...

Clash évité entre Debordo et Meiway à Abobo devant Adama Toungara : Tout sur l’affaire

2006
SHARE

L’ouverture officielle jeudi 29 décembre de la 6ème édition du Festival culturel et des arts d’Abobo (Festica) a été marquée par le clash évité entre Debordo Leekunfa et Meiway devant le député-maire d’Abobo, Adama Toungara dans la cour de la mairie de cette commune.

Il aura fallu de peu pour en arriver au clash ou du moins à l’affrontement entre Debordo Leekunfa et Meiway lors de l’ouverture officielle de la 6èmeédition du Festival culturel et des arts d’Abobo (Festica) devant le député-maire d’Abobo, Adama Toungara. L’affiche de cette première journée étant Debordo Leekunfa et Meiway.

C’est peu après 22h que le député-maire Adama Toungara fait son entrée dans la cour de la mairie d’Abobo qui accueille le festival. Accompagné d’une forte délégation, Adama Toungara, parrain naturel du Festica ne tenait pas à manquer un seul instant des activités au programme ce soir-là.

À peine installé que Teeyah distille sa musique Afro Zouk qui ne manque pas de faire danser le public et même le député-maire Adama Toungara. Cela augure d’une belle promesse quant à la suite de la soirée. Après avoir enchaîné quatre titres de son répertoire, Teeyah cède son micro. L’animateur de la soirée annonce aussitôt Debordo Leekunfa.

Rien qu’à entendre son nom, les Abobolais qui ont pris massivement d’assaut la cour de la mairie se montrent très hystériques. Preuve qu’ils tenaient tant à avoir Debordo Leekunfa dans leur commune. Aussitôt monté sur le podium, Debordo entonne sa chanson à polémiques « Les vieilles personnes…quittez ».

Le public est fou de joie et chante en chœur ce refrain à polémiques avec l’artiste. Si la chanson plaît aussi bien au public, cela ne semble pas très évident pour le staff du député-maire Adama Toungara visiblement un peu gêné par ce refrain. Comme si le choix de chanter ce titre en premier était fait à dessein. N’empêche, tous se mettent à chanter et à danser avec Debordo. D’autres titres très appréciés de son répertoire vont suivre pour donner beaucoup plus de gaieté à sa prestation.

Debordo Leekunfa ayant fini son tour de chant, place aux allocutions. Cela pour permettre à l’orchestre de Meiway d’installer tout son matériel. Kunta Mader salue la vision du député-maire qui a cru en lui en soutenant considérablement le Festica. Quant à Adama, il remerciera Kunta Mader d’avoir pu construire au fil des ans un tel festival. Qui à l’en croire conforte Abobo dans sa position de creuset de la culture, des arts et du sport. Toute chose pour laquelle, a-t-il promis le soutien grandissant de la municipalité pour aider le Festica à mieux s’enraciner.

Les discours terminés, Meiway et son Zogang International occupent la scène. Et c’est avec le titre « Bipoya » sur son album « Illimitic » que Meiway démarre cette communion avec le public Abobolais. Puis « Roulez moutou » avant d’arriver à « Petit kakaba » où il marquera une pause pour apporter sa réplique à Debordo Leekunfa.

« Voyez-vous, les enfants de maintenant n’ont plus aucun respect pour les personnes âgées. Comment Debordo peut venir dire ‘’les vieilles personnes, quittez’’ et vous pouvez être d’accord avec ça ? », riposte très amer Meiway. Puis, Meiway de faire savoir à Debordo parti précipitamment après sa prestation que le savoir se trouve aux mains des « vieilles personnes ». Comme s’il venait de sauver une situation gênante, le public et l’entourage du député-maire marquent leur approbation par des acclamations nourries.

La réplique apportée à Debordo, Meiway peut continuer son concert live qui va durer un peu plus de deux heures. C’est aux alentours de 03h du matin que Meiway met fin à son live avec son titre « Miss Lolo » non sans dire merci à Adama Toungara qui a assisté au show jusqu’à la fin.

En clair, Debordo Leekunfa aurait assisté à la prestation de Meiway qu’un clash se serait produit surtout avec la réponse spontanée et un peu dure du Professeur Awôlôwô. C’est donc un clash évité de justesse entre ces deux artistes. Debordo ayant certainement compris que Meiway apporterait une réplique à sa chanson, a vite fait de quitter les lieux.

Après cette première soirée marquée par les prestations de Teeyah, Debordo et Meiway, Espoir 2000 sera à l’affiche, en live, ce vendredi 30 décembre et le lendemain samedi 31 décembre, Ismaël Isaac. Il est à signaler qu’aucun incident n’a eu lieu lors de cette première journée. Les forces de l’ordre commises à la sécurisation du Festica n’ont pas eu à déployer des efforts tant le public était discipliné.

Source: Trace2babi


225news

Commentaires

commentaires