Côte d’Ivoire: Docteur Fofana Mamadou Yassine propose la consommation des médicaments «locaux» comme moyens de lutte contre le chômage

    131
    SHARE

    Docteur Fofana Mamadou Yassine

    © koaci.com – Dimanche 26 Février 2017 – Docteur Fofana Mamadou Yassine, pharmacien et chercheur a animé une conférence de presse samedi 25 février 2017 dans un complexe hôtelier de Bouaké sur le thème : « Apport de la médecine traditionnelle dans les soins de santé: Prise en charge des pathologies courantes ».

    Devant ses collègues, étudiants, patients, invités et journalistes, le propriétaire de la pharmacie ''la grande mosquée'' de Bouaké a révélé que le savoir faire de Africains dans le passé a été très important parce-que grâce aux recettes des ancêtres.Les africains ont pu survivre jusqu'à présent.ces plantes thérapeutiques ou nutritionnelles ont donc leur valeur dans notre société.


    Le directeur fondateur des laboratoires Galefomy a expliqué que ces plantes médicinales constituent des richesses pour la Côte d'Ivoire.Pour lui, l'aide de l'État leur permettra d'amortir un peu les lourds impôts en faisant appliquer les lois à ces vendeurs de médicaments ‘’clandestins’’ installés dans tous les coins du quartier commerce de Bouaké. 

    Ces personnes qui n'ont pas fait d’étude en pharmacie et occupe le territoire de la vente. Il a aussi exhorté la population ivoirienne à consommer les produits sortis des laboratoires des chercheurs et pharmaciens ivoiriens.

    « Nous africains devons prendre en considération notre savoir passé et plaider auprès des décideurs surtout le gouvernement de nous aider à évoluer. On ne leur demande pas forcément des subventions mais si on peut nous permettre à travers nos produits que nous mettons sur le marché la vente et après le bilan, les bénéfices qu'on va obtenir va nous encourager à continuer la recherche. Qu'on puisse désorienter les gens qui ont emprunté notre profession. A chacun, on doit laisser le boulot. 

    C'est à cause de la loi qui nous gère que nous ne réagissons pas.Nous comptons sur la loi pour nous aider », avant de continuer « La population doit consommer localement. C'est cette consommation qui nous permettra d'avancer.Cette utilisation permettra de faire de grande culture et ça va permettre aux paysans de s'enrichir. Alors consommons localement va réduire le chômage.  

    Consommer sans toute fois abandonner nos collaborateurs du Nord qui grâce à leurs appareils, nous pouvons approfondir nos connaissances », a-t-il conseillé.

    Docteur Fofana Mamadou Yassine a mis dans les pharmacies plus d'une vingtaine de produits notamment ''Dahatran''; ''Dimitanan'';'' le manguifana'';'' Satif''


    Donatien Kautcha, Abidjan et Source sur place à Bouaké.


    Source : Koaci

    Koaci