Home Faits divers Un restaurant attaqué à la Riviéra : les clients dépouillés en plein...

Un restaurant attaqué à la Riviéra : les clients dépouillés en plein dîner, la caisse vidée

2819
SHARE

Avec ces criminels qui sévissent en tout temps et en tout lieu, vraisemblablement, on ne peut plus, nulle part, être en sécurité.

En tout cas, ce ne sont pas les clients d'un chic restaurant situé à la Riviera-les jardins, dans la commune de Cocody, qui diront le contraire. Eux qui ont eu leur plaisir culinaire gâché par des malfaiteurs. De fait, sources relèvent que, dans la nuit du samedi 5 août 2017, des clients sont attablés à la terrasse du restaurant. A cet endroit où, en dînant, les clients peuvent profiter de l'air naturel et d'une belle vue. En fait, le plaisir dans toute son étendue. Mais tout cela va passer de travers aux pauvres clients présents ce jour-là. En effet, aux alentours de 23h, deux jeunes individus font leur entrée au restaurant.

A relire: Un gérant de maquis meurt en pleins ébats sexuels avec sa serveuse

Et ces quidams vont montrer qu'ils ne sont point des clients potentiels, comme on l'aurait cru. Quand, sans faire dans les salamalecs, ils sortent des armes à feu. Un arsenal de feu avec lequel ils neutralisent les clients, en plein dîner. Ces pauvres, complètement abasourdis, sont ensuite entraînés à l'intérieur même du restaurant. Le patron du restaurant, les membres du personnel, jusqu'au cuistot, qui faisait montre de son talent de cordon bleu, sont eux aussi maîtrisés par les deux gangsters. Ensuite, tous sont dépouillés de leurs téléphones-portables, estimés à une quinzaine.

Les bandits arrachent également à tout ce beau monde, un peu plus de 600 000 F Cfa. Et ils enfoncent après, leurs mains dans la caisse, qu'ils vident de la recette. Recette évaluée, au moment de l'attaque, à également un peu plus d'un demi-million de F Cfa. L'assaut parfaitement exécuté, les gangsters enferment leurs victimes à double tour et prennent la clé des champs. Après s'être rassurées de ce que les malfaiteurs sont vraiment partis, les victimes se libèrent de leur prison de circonstance et alertent la police. Des agents des forces de l'ordre se rendent sur place. Ils y trouvent des victimes encore sous le choc qui, difficilement, arrivent à expliquer ce qu'elles viennent de vivre. Des investigations policières, indique-t-on, sont en cours, pour appréhender le duo de malfrats.

Madeleine TANOU


Source : L'infodrome