Home Faits divers Un garde pénitentiaire, chef de gang, activement recherché; des membres de sa...

Un garde pénitentiaire, chef de gang, activement recherché; des membres de sa bande arrêtés

233
SHARE

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Méagui viennent de mettre fin aux activités du gang de Sidibé Lassina, garde pénitentiaire, en service à la Maison d’arrêt et de correction de Soubré. Un gang spécialisé dans les attaques de camions transportant des tonnes de cacao, dans la région de la Nawa.

 Selon les informations, dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 juin 2017, alors que des pisteurs, commis par leur patron, tentent d’évacuer un chargement de cacao vers la ville d’Oupoyo, ils sont  attaqués par quatre individus armés de kalachnikovs. Les assaillants emportent tout le chargement vers une destination inconnue. C'est précisément à « Gnipi 2 », localité de la sous-préfecture d’Oupoyo, que l'assaut est mené. Plus tard, l'information de cette attaque parvient aux éléments de la brigade de gendarmerie de Méagui. Mieux, les agents des forces de l'ordre apprennent que le chargement de cacao emporté est en train d'être déchargé chez un opérateur économique, à Soubré.

Alors, le lendemain samedi 10 juin 2017, les gendarmes débarquent sur les lieux et saisissent le cacao d'origine douteuse. Ils mettent également la main sur le pisteur Zongo Amadé. Celui-là même qui est le livreur du cacao. Interrogé, Zongo dit avoir été contacté par un certain Ouédraogo Ibrahim, qui lui a livré le chargement. Ce dernier également appréhendé se met effectivement à table, avant de balancer les noms de ses acolytes que sont Koffi Yao dit Idrissa Sidibé, le chauffeur de la bande, Kaboré Issouf, Porgo Seydou.

Et surtout, Sidibé Lassina, garde pénitentiaire à Soubré, présenté comme le chef de gang. Les éléments de la maréchaussée réussissent à arrêter les deux premiers cités que sont Koffi Yao dit Idrissa Sidibé et Kaboré Issouf. Quant au chef du gang, Sidibé Lassina, ayant appris l'arrestation de ses comparses, il a pris la clé des champs. Une enquête est ouverte, en vue de le retrouver avec le reste de sa bande.

 

Ambroise GINA ( Correspondant régional)



Source : L'infodrome