Home Faits divers Plateau : Panique à la Bceao

Plateau : Panique à la Bceao

3909
SHARE

Dans l'après-midi du samedi 17 juin 2017, au siège de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest ( Bceoa), au Plateau, il s'est passé une situation peu ordinaire. Et qui n'a pas manqué de créer une grosse panique.

 De fait, rapportent nos sources, dans l’après-midi de ce samedi-là, l'alarme de sécurisation de la « mère » des banques de l'Afrique de l'Ouest, se déclenche brusquement. Alarme immédiatement perçue par toutes les personnes exerçant des activités et autres usagers, dans les environs de l’institution bancaire. En tout cas, pour tous ces citoyens, pas de doute, la Bceao est en train d'être attaquée par un commando. On pense à un scénario à la Sia Popo, ce vigile de la Bceao qui, il y a quelques années, avait planifié un hold-up qualifié de coup du siècle, de son institution. Un hold-up qui a coûté, on s'en souvient, plus de deux (2) milliards de F Cfa aux caisses de la Bceao.

Alors, croyant à un scénario similaire, on décampe dans tous les sens, dans le but très clair de se planquer, pour éviter ainsi, une balle perdue. Ne sait-on jamais. Très rapidement, cette situation bizarre parvient à la police qui se déploie massivement sur les lieux. Ce, pour parer à toute éventualité. Mais sur place, ces agents de police, bardés de tout leur arsenal, vont baisser les armes et la garde. De fait, ils s'entendent dire par les responsables de la sécurité de la Bceao, qu'il ne s'agissait que d'une fausse alerte.

Donc, pas d'une attaque de l'institution bancaire. La vérité, c'est que les éléments en charge de la sécurité de la Bceao effectuaient une ronde, quand l’alarme de la structure, du reste très sensible, s'est soudainement déclenchée. La situation est donc « Ras », comme on le dit. Les policiers regagnent alors leurs différentes bases. Et les nombreuses personnes qui se sont enfuies à l'instant, sont ressorties peu à peu de leurs planques.

 

Madeleine TANOU


Source : L'infodrome