Home Economie Transport lagunaire: un chantier naval du sud-africain Nautic annoncé en Côte d’Ivoire...

Transport lagunaire: un chantier naval du sud-africain Nautic annoncé en Côte d’Ivoire en 2018

53
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’administrateur général de la Compagnie ivoirienne de transports lagunaires (Citrans), Zoumana Bakayoko, a annoncé samedi à Abidjan la construction en 2018 d’un chantier naval du sud-africain Nautic, l’un de ses partenaires, lors d’une cérémonie de présentation de six nouveaux bateaux-bus de sa structure.

«La grande nouvelle aujourd’hui, notre partenaire Nautic a décidé par son Conseil d’administration de créer avec nous un chantier naval en Côte d’Ivoire et qui devrait permettre de construire la deuxième partie des bateaux qui seront livrés directement à partir de ce chantier naval à Abidjan », a dit M. Bakayoko.

Ce partenariat sud-africain, gage d’une coopération sud-sud, devrait permettre à Citrans d’offrir des bateaux bus de confort et de sécurité. La compagnie maritime propose des navires de type Catamaran avec des cabines climatisées, un restaurant à bord et des sièges en classe Affaires.

La Citrans a réceptionné vendredi six nouveaux bateaux portant sa flotte maritime à sept navires. Elle envisage d’acquérir des bateaux en août d’une capacité allant de 80 à 240 places à l’instar de ceux qu’elle dispose actuellement pour porter ainsi sa flotte à onze bateaux.

La compagnie projette à travers six gares lagunaires, devant être établies au Plateau, le centre des Affaires d’Abidjan, Abobo-Doumé, Attécoubé, Riviera Abatta, au port de Vridi et à Bingerville, de transporter 3 000 usagers par jour dès le début de ses activités.

« En 2018, nous comptons doubler cela avec l’arrivée du complément portant à 23 bateaux, en passant à une capacité de 100.000 passagers jour », a indiqué Zoumana Bakayoko.

Le ministre des Transports, Amadou Koné, a félicité le promoteur pour cette initiative, tout en assurant de l’accompagnement de l’État ivoirien en vue de la réussite du projet qui a déjà coûté selon l’administrateur général de la Citrans, 14 milliards FCFA dont 10 milliards de FCFA de la Banque atlantique de Côte d’Ivoire (BACI) et 4 milliards de FCFA des autres partenaires.

« Les bateaux que nous voyons nous remplissent de fierté », a poursuivi M. Koné, qui a remis à cette occasion le permis de navigation pour l’ensemble des bateaux devant opérer sur le plan d’eau lagunaire du District d’Abidjan. Selon lui, ce projet permettra de décongestionner la circulation à Abidjan en améliorant la mobilité des populations.

Avec la libéralisation des transports lagunaires, le partage des parts du marché est désormais engagé sur les plans d’eau ivoiriens, notamment à Abidjan où le secteur était jusque-là exploité que par la Société des transports abidjanais (Sotra, publique).

La Citrans qui prévoit de créer, en première phase, 200 emplois directs et un millier d’emplois indirects, a été retenue par le gouvernement avec la Société de transport lagunaire (STL), un autre opérateur, pour l’exploitation du plan d’eau lagunaire dans le cadre du transport public.

Créée en mars 2014, la Citrans dont l’actionnariat est à 75% ivoirien, a obtenu de l’Etat une concession en BOT (Build, Operate and Transfer) de 25 ans pour l’exploitation de transport lagunaire de personnes par bateaux bus dans le District d’Abidjan.

PIG/ap/ls/APA

Source : abidjan.net