Home Economie Rétro / Finances, infrastructures, énergie… Les faits qui ont marqué l’économie ivoirienne...

Rétro / Finances, infrastructures, énergie… Les faits qui ont marqué l’économie ivoirienne en 2016

59
SHARE

Comme les années précédentes, 2016 a été marquée par un certain nombre de faits, du point de vue de l'activité économique, en vue de permettre à la Côte d'Ivoire de poursuivre sa marche vers l'émergence à l'horizon 2020, vœu du président Alassane Ouattara. Plusieurs éléments parmi ces faits ont retenu notre attention.
Deux emprunts Sukuk lancés pour la levée de fonds

L’Etat de Côte d’Ivoire, à travers le Trésor public, dans sa politique de diversification des instruments de levée de fonds, a émis du 20 novembre 2015 au 21 décembre 2015, une opération de levée de fonds de la finance « Sukuk » pour la mobilisation de ressources dans le cadre du financement de ses besoins d’investissement prévu dans le Plan national de développement (Pnd). Il s'agit, à travers cette initiative, pour l’Etat d’élargir sa base d’investisseurs à des entités des pays du Golf réputées très liquides et aux investisseurs qui ne souscrivent que dans les produits financiers compatibles avec les principes de la finance islamique. La Côte d’Ivoire est le deuxième pays de l’Uemoa à émettre un Sukuk après le Sénégal. Le pays a comptabilisé au total deux emprunts Sukuk : État de Côte d'Ivoire 5,75% 2015-2020, et État de Côte d'Ivoire 5,75 % 2016-2023. L'autre fait marquant concerne la notation financière. La Côte d'Ivoire a rejoint le cercle restreint des pays notés dans leur monnaie. Et cela grâce à la notation financière en monnaie locale réalisée par l'agence de notation financière panafricaine Bloomfield Investment corporation en août 2016.

abidjan.net