Home Economie Production énergétique : Le Groupe ENGIE veut investir plus en Côte d’Ivoire

Production énergétique : Le Groupe ENGIE veut investir plus en Côte d’Ivoire

70
SHARE

Le groupe Engie, acteur mondial de l’énergie et actif en Côte d’Ivoire dans le domaine des barrages, veut « passer à la vitesse supérieure » et investir plus dans le pays, a indiqué, vendredi, à Abidjan, sa directrice générale, Isabelle Kocher, informant de l’intérêt manifesté par son entreprise pour deux projets en matière d’énergie solaire de l’Etat ivoirien devant à terme générer au total 175 MW.

L’un des projets concerne spécifiquement la ville de Bouaké pour une puissance attendue de 150 MW, a précisé Mme Kocher au sortir d’une audience que lui a accordée, en fin de matinée, le président de la République, Alassane Ouattara.

Elle s’est félicitée des « échanges constructifs (avec son hôte) qui laissent augurer de projets intéressants qui viendront accompagner le développement du pays ».

Active dans 70 pays dans le monde, le groupe Engie est expert dans trois secteurs, à savoir l’électricité, le gaz naturel et les services de l’énergie. Le groupe, via sa filiale en Côte d’Ivoire, Tractebel Engineering, a procédé à l’ingénierie du barrage de Soubré, signale-t-on.

Sa directrice a, par ailleurs, fait part de l’intérêt manifesté par le groupe concernant le projet du terminal gazier en Côte d’Ivoire. « Engie peut aider à trouver le plus d’usages intelligents de ce gaz en aval de ce terminal », a fait remarquer Mme Kocher, évoquant que ce point a également meublé les discussions avec le président Ouattara.

Isabelle Kocher a également fait part de projets d’accompagnement des industriels du pays, dans le cadre de l’ambition de son groupe de passer à la vitesse supérieure en Côte d’Ivoire. « Nous travaillons sur des projets dits de ‘solar home system’(production locale à partir de panneaux solaires). Les clients, ce sont les industriels. Nous avons des projets pour réduire leur consommation énergétique et du coup, leur permettre d’être plus compétitifs et se développer un peu plus qu’aujourd’hui », a-t-elle annoncé, par ailleurs, tout en relevant la possibilité pour son groupe d’accompagner la ville d’Abidjan dans son projet de projection d’une ville intelligente, renouvelable.

kg/kp

Source : abidjan.net

abidjan.net