Partage des politiques fiscales pour la mobilisation des ressources intérieures: Abidjan abrite...

Partage des politiques fiscales pour la mobilisation des ressources intérieures: Abidjan abrite un atelier du réseau des experts francophones des finances

51
SHARE

Après l’atelier technique organisé du 1er au 4 décembre 2015, les experts francophones des finances regroupés au sein du Réseau des experts francophones des finances de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) se sont retrouvés, le mardi 6 décembre 2016, à Abidjan, dans le cadre d’un atelier qui se tient du 6 au 9 décembre 2016 à Abidjan.
Au menu de cette rencontre, le partage d’expériences des politiques fiscales pour la mobilisation des ressources intérieures.

Au nom du Ministre auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, M. Karim Traore, Directeur de cabinet a fait savoir qu’à travers l’optimisation du potentiel de recouvrement fiscal, « il s’agit de trouver les moyens nécessaires au financement du développement de nos pays tout en garantissant à long terme, la soutenabilité des finances, et partant, en évitant au mieux les risques liés à tout déséquilibre macroéconomique ».

Pour le représentant du ministre Abdourahmane CISSE, le thème portant sur l’optimisation du potentiel de recouvrement fiscal est pertinent dans la mesure où le thème s’apprécie avec la conjoncture économique internationale, emballée par le regain de vitalité du dollar, avec des incidences potentielles très probables sur le coût des financements internationaux.

M. Traoré a appelé à des réflexions sur l’exploitation des possibilités nationales en matière de recouvrement. Pour lui, l’initiative de l’OIF est une opportunité de connaître les expériences positives des autres pays, d’échanger sur les erreurs enregistrées.
Il a également signifié l’importance de l’objectif final qui est d’accélérer les réformes nécessaires à l’optimisation du potentiel fiscal. Le représentant du Commissaire de l’UEMOA, la représentante de l’OIF et le représentant de la présidence du Réseau des ministres ainsi que les experts des finances des pays francophones à faible revenu, ont fait remarquer que le développement économique des pays, est une préoccupation commune.

PR

abidjan.net

Commentaires

commentaires